Violence électorale à Tamba: Un deuxième mort signalé

La deuxième personne qui a trouvé la mort est un jeune conducteur de Jakarta. Il a été renversé suite aux violences qui a engendré le sauve-qui-peut généralisé. C’est le bus transportant les journalistes embarqués dans le cortège de campagne du PUR qui l’aurait renversé lors de sa fuite de la furie violente.

La deuxième semaine de campagne est émaillée de violence. A Tambacounda (400km Sud-est de Dakar), des échauffourées entre militants de Bennoo Bokk Yaakar et Parti pour l’Unité et le Rassemblement (PUR) ont fait maintenant deux morts. Ce Matin, un seul décès avait été enregistré mais le bilan s’est alourdi avec une contre attaque des partisans du pouvoir.  

Ce sont pas simplement les bords politiques qui ciblés. Même les journalistes ont été attaqués et violentés. Huit blessés notés dans leur rang dont trois dans un état assez grave nécessitant une évacuation à l’hôpital. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *