Dans un communiqué, qui nous est parvenu, ce mercredi, les dirigeants de « Bess dou niakk » ont indiqué les prémices annonciatrices de cette période électorale lugubre, parsemée de mort étaient là, visibles à l’évidence. 

Les responsables de Bess Dou Niakk s’inclinant devant la mémoire des disparus, victimes de la violence insensée, instrumentalisée par des politiciens irresponsables, présentent à toutes les familles éplorées, à la jeunesse et à toute la nation leurs condoléances. Selon eux, les violences verbales annonçaient clairement des situations dangereuses, dont la tragédie de Tambacounda n’en est que l’illustration.

« Notre pays vient encore d’être déshonoré, par l’inconscience de certains politiciens incultes, qui devant leur incapacité d’endiguer, par un débat d’idées et un argumentaire soutenu, la grande déferlante verte de la « coalition du peuple » qui  porte le candidat du Pur à la présidentielle 2019, ont délibérément choisi la voie de la violence pour préserver leurs prébendes », ont mentionnés les dirigeants  du parti Bess Dou Niakk.

Après plusieurs provocations successives contre tous les candidats de l’opposition, et le blocage de la caravane du Pur à Kolda, ont-ils relevé, la tentative de guet-apens contre cette même caravane à Tamba a conduit à la mort d’un homme et déclenché un processus incontrôlé d’événements, avec deux autres morts parmi les assaillants, quatre véhicules de la caravane du Pur brûles, une intervention musclée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *