DERNIÈRE MINUTE-LE MARCHÉ CENTRAL DE TAMBACOUNDA EN FEU

Le marché central de Tambacounda est en feu. Un violent incendie s’est déclaré un peu avant 22 heures dans le principal marché de la capitale situé dans le quartier Liberté. A l’origine du drame : un court-circuit, avance-t-on. Plusieurs dizaines de cantines sont parties en fumée. Les sapeurs-pompiers qui ont du mal à accéder dans l’enceinte du marché n’arrivent toujours pas à maitriser les flammes. Il n’y a pas d’issue de secours dans l’établissement. D’ailleurs, nous dit-on, les commerçants avaient reçu une sommation pour quitter les lieux dans les deux semaines à venir.

La violence de l’incendie a provoqué un black-out dans une partie de la ville.

EMEDIASN

Tambacounda : Ivre comme un Polonais, Mamdou Diallo poignarde 7 fois sa mère

Les habitants de la capitale orientale sont encore sous le choc, atterrés par la scène de violence à ascendant qui a failli virer au drame. C’est dans la soirée du jeudi 21 mars dernier, au quartier périphérique de Gourel-Amath, une commune de Tambacounda, qu’un jeune inconditionnel de l’eau de feu a failli attenter à la vie de sa mère, en lui assénant 7 coups de couteau. 

Mamdou Diallo, un fort penchant pour l’alcool et l’herbe qui tue, s’est présenté tard le soir, chez lui. Sous l’emprise de ces substances prohibées, il croise sa mère, Khady Diallo et la somme de regagner sa chambre. Cet ordre déplacé, articulé avec une dose d’impolitesse, est « minimisé » par la maman qui refuse de s’exécuter. La mère et son fils échangeront des propos aigres-doux. 

Mais, Mamadou franchira le Rubicon et lèvera la main sur sa mère. Il brandit son couteau et lui assène 7 coups à divers endroits du corps. Le voisinage sera alerté par les cris de détresse de la pauvre dame. Informé, le délégué de quartier avise les hommes du commissaire principal, Hamady Baldé, nouvellement installé à la tête de la police de Tambacounda. 

Sans désemparer, les éléments de la Brigade de recherches rappliquent, procèdent aux constats d’usage et évacuent la dame Khady Diallo aux urgences de l’hôpital de Tamba, où elle est admise en soins intensifs. Pendant ce temps, les limiers enquêteurs mettront fin à la courte cavale du fils indigne. Conduit au commissariat, il a été gardé à vue, pour tentative d’homicide. L’enquête suit son cours. 

L’Observateur

Accident : Un mort et 7 blessés graves sur l’axe Tamba-Kolda

Un mort et 7 blessés graves, dont une fillette de 6 ans dans le coma. C’est le bilan de l’accident qui s’est produit sur la route nationale de N°6, précisément sur l’axe Tamba-Kolda, à 15 Km du village de Darou Salam.

Informés, les éléments de la Gendarmerie de Gouloumbou se sont dépêchés sur les lieux, en compagnie des sapeurs-pompiers. Après constat, les blessés et le corps sans vie ont été acheminés au centre hospitalier régional de Tambacounda.

Une enquête est ouverte pour déterminer les causes exactes de cet accident.

TAMBACOUNDA : LE MINISTRE Sidiki Kaba, n’a pas pu voter, son nom ne figure pas sur les listes

Premier cas insolite et c’est à Tambacounda que ça se passe. Le ministre des affaires étrangères, Me Sidiki Kaba, n’a pas pu voter pour la simple raison que son nom ne figure pas sur les listes du bureau de vote indiqué sur sa pièce d’identité (qui sert également de carte d’électeur).

Le responsable local du parti au pouvoir devait voter, si l’on se fie à sa carte, au bureau 9. Quand il s’est présenté, son nom ne figurait pas sur les listes et le président du bureau de vote le lui a fait savoir, avant de lui indiquer qu’il ne pouvait, naturellement, pas effectuer le geste citoyen.

VIDEO: Birima Ndiaye de Jakaarlo sur les violences à Tambacounda « Issa Sall est un assassin, il ira en prison »

Dénonçant les incidents malheureux intervenus à Tambacounda ayant opposé les militants de Benno Bokk Yakaar aux agents de sécurité du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR), Birama Ndiaye s’est défoulé sur le candidat Issa Sall. Pour le chroniqueur de l’émission Jakaarlo de la TFM, ce dernier est un assassin et il ira en prison après la Présidentielle pour les meurtres des deux victimes. 

TAMBACOUNDA : 3 Membres du PUR inculpés pour meurtre, 11 pour CBV et 12 autres libérés

Nous en savons un peu plus sur les développements de l’affaire des violents affrontements entre militants du PUR et ceux de Benno Bokk Yaakaar à Tambacounda, qui ont causé la mort de deux jeunes.

Comme annoncé ce matin par Emedia.sn, les premiers éléments de l’enquête ont permis l’identification formelle de ceux qui auraient mortellement poignardé le jeune Ibrahima Diop, ainsi que le chauffeur au volant de la voiture qui a heurté Cheikh Traoré, l’autre victime. Sur cette base, après avoir entendu la vingtaine de membres du PUR qui ont été arrêtés dans le cadre de cette affaire, le Procureur de Tamba, Demba Traoré, a décidé d’inculper trois (3) d’entre eux pour meurtre, avant de transférer leurs dossiers à un Juge d’instruction, et onze (11) autres pour coups et blessures volontaires et détention illégale d’armes.

Ces derniers seront jugés en Correctionnel. Les douze (12) restants ont été libérés, leurs dossiers faisant l’objet de classement sans suite.

( 07 Photos) Tambacounda : une marée humaine a accueilli Ousman Sonko, Macky doit s’excuser publiquement devant les casamançais Selon Sonko et Internet va le battre …

A Vélingara, Sonko a encore lancé des piques à Macky Sall. Selon le candidat de Pastef, le candidat sortant a peur et sera battu par Internet

« Macky a peur, il veut se rassurer lui-même. Selon toutes les informations qu’il a reçues, il ne gagnera pas ces élections. C’est pourquoi, ils ont convenu de mentir aux gens vulnérables, en leur disant qu’ils risquaient la prison s’ils votaient pour un autre que pour celui qu’ils ont parrainé. Je veux vous dire que ce n’est pas vrai. Election et parrainage ne sont pas la même chose. Dans l’isoloir, vous serez seul avec Dieu », a précisé Sonko dans les colonnes de L’As.

Un discours fait pour mettre en confiance les électeurs de Vélingara. Surtout les jeunes qui, comme d’habitude, ont constitué hier, le plus gros du rassemblement. Lequel est assez réussi, d’autant plus que Sonko, de son propre aveu, n’était jamais venu dans ce département. « Je dois cet engouement à Internet », dit-il pour répondre au candidat Sall, qui avait raillé ces candidats 2.0.

https://dai.ly/x72ibfp


Drame de Tamba : Liste des 26 « gorilles » du Pur impliqués

Les éléments du Pur impliqués dans les affrontements meurtriers de Tambacounda sont connus. L’Observateur a dévoilé une liste de 26 personnes interpellées par les autorités en charge du dossier.

Il s’agit de Ibrahima Gaye, Sidya Diatta, Ibrahima Gaye, Ibrahima Kébé, Alioune Faye, Moustapha Diakhaté, Aly Dieng, El Hadji Seck, Mouhamadou Moustapha Mbodji, Mouhamadou Moustapha Ndiaye, Ngor Sarr, Macodou Diouf, Pape Ibrahima Goudiaby, Moustapha Ndiaye, Ibrahima Niang, Mama douDème, Mouhamadou Moustapha Kane, Ibrahima Mbar Diouf, Serigne Moustapha Sall, Ousmane Sididé, Ibra Guèye, Mouhamadou Lamine Sène, El Hadji Samb, Mor Bâ et les deux blessés, Pape Malick Ndiaye et Ndanke Guèye.

Tamba : les 24 gardes du PUR mis en cause et le chauffeur du bus déférés ce vendredi

L’enquête sur les affrontements de lundi dernier entre militants du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) et ceux de la coalition Benno bokk yakar (Bby) ayant entraîné la mort de deux jeunes et plusieurs blessés, poursuit son cours.

En effet, les 24 éléments de la garde rapprochée d’El Hadji Issa Sall arrêtés dans cette affaire de même que le chauffeur du bus qui a écrasé le jeune Cheikh Touré, Mathieu, vont être déférés au parquet ce vendredi.  

Le nouveau commissaire, Hamady Baldé, est en train de faire le dernier réglage pour leur transfert.