Sory Kaba : « Le Sénégal ne peut rejeter ses enfants »

La précision est du directeur des Sénégalais de l’extérieur. Sory Kaba a déclaré sur iRadio que le gouvernement du Sénégal n’a jamais signé d’accord avec les pays d’accueil pour rapatrier ses concitoyens .

« Quand on rapatrie un compatriote, souvent on peut le rapatrier de bon gré. Que ses conditions de vie ne lui permettent plus de voir le bout du tunnel. Donc à ce niveau, il a besoin d’une assistance. Nous lui achetons un billet d’avion. Nous l’accueillons à Dakar et nous le réintégrons », a-t-il déclaré.

Sory Kaba a tenu aussi à préciser qu’ »en aucun cas, le Sénégal ne peut rejeter ses enfants. Nous les accueillons comme des rois, nous les mettons dans les conditions de réussite, parce qu’ils entretenaient des familles ici au Sénégal. »

Affaire des deux mallettes d’argent pour Sonko : l’Ambassade au Sénégal dément le Sory Kaba

L’ambassade russe au Sénégal dément le Directeur des Sénégalais de l’extérieur. Sory Kaba avait révélé que le candidat de la coalition Sonko Président, « en panne d’argent, est financé par des Lobbys russes qui doivent lui envoyer de l’argent contenu dans deux mallettes dans les 48 heures (il a fait la déclaration samedi 9 février) ». Que nenni, selon les diplomates russes.  

« Les révélations faites par Mr Sory Kaba n’ont rien à avoir avec la réalité et sont été démentis dans toute leur intégralité», précise-t-ils dans un communiqué de presse.  

« Nous espérons que cette démarche maladroite de la part de Mr Sory Kaba recevra une appréciation adéquate et ne se reproduira plus », met en garde l’Ambassade russe.

Fonds étrangers: « Sonko Président » dément les accusations « fallacieuses » de Sory Kaba

La Coalition Sonko Président dément formellement les accusations fallacieuses de Monsieur Sory Kaba, Directeur des Sénégalais de l’extérieur, selon lesquelles le Candidat Ousmane Sonko aurait reçu des fonds étrangers transportés dans des mallettes vers Dakar pour financer sa campagne.

Sa vaine manœuvre, qui va vite se dégonfler comme un ballon de baudruche, comme tous les autres fausses accusations et calomnies, ne vise en réalité que deux choses: (1) étouffer les effets de la rencontre politique entre le Ousmane Sonko et le Président Abdoulaye Wade qui a eu lieu ce samedi à Dakar; et (2) détourner les regards de la manne financière importante, parfaitement licite et traçable, collectée par des milliers de Sénégalais de la Diaspora pour soutenir le Candidat Sonko.

Ousmane Sonko ne compte sur aucune autre ressource que les petites contributions mobilisées par des milliers de sénégalais de l’intérieur et de l’extérieur du pays, qui traduisent par cet acte toute l’espérance qu’ils placent en lui.
Monsieur Kaba devrait savoir que si la diaspora sénégalaise est si attachée au Candidat Sonko, au point de l’appuyer aussi systématiquement, c’est parce qu’elle s’est détournée de la politique gouvernementale qui n’a aucun projet structurant pour les sénégalais de l’extérieur.

C’est pourquoi la Coalition ne souhaite pas consacrer le moindre intérêt à ces fanfaronnades dépourvues de tout fondement. Elle préfère poursuivre, avec détermination, sa campagne d’explications méthodiques, pour dire aux Sénégalais et Sénégalaises tous les bienfaits qu’ils peuvent attendre d’Ousmane Sonko.

Si Monsieur Kaba cherche seulement quelque chose à dire, pourquoi ne pas répondre à Abdoulaye Wade qui a affirmé, publiquement, qu’il n’a jamais offert 7 Milliards à son patron Macky Sall.

Pourquoi ne parle t-il pas de l’insondable souffrance des populations de Kolda, où il se trouve, qui sont dépourvues de tout et vivent dans une pauvreté extrême. Pourquoi ne parle t-il pas des milliers de villages sans eau ni électricité, des femmes qui accouchent sur des charrettes et des hordes de jeunes sans emploi qui peuplent les rue de cette région au Sud du Sénégal.

Le Porte Parole de la Coalition Sonko Président


Sory Kaba charge Sonko: « Il est financé par des lobbys… »

Venu prendre part à la réunion des jeunes membres de la Convergence des jeunesses Républicaines (Cojer) de Kolda, le Directeur des Sénégalais de l’extérieur Sory Kaba a porté de lourdes accusations à l’endroit du leader de Pastef. Selon Sory Kaba, Ousmane Sonko a fait appel à des fonds venus de l’extérieur pour financer le reste de sa campagne.

«D’informations dignes de foi, Ousmane Sonko est financé par des lobbys russes qui doivent lui envoyer de l’argent contenu dans deux mallettes dans les 48 heures. Il est en défaut d’argent après 4 jours de campagne électorale. Il cherche à utiliser ces Lobbys-là pour pouvoir continuer sa campagne électorale. Il s’agit de deux mallettes d’argent qui vont passer par la Guinée-Bissau… Je réfléchis à haute voix pour demander à M. Derneville qui l’accompagne de se tenir au carreau s’il ne veut pas avoir des démêlés avec la justice. Parce que de l’argent qu’il devait transiter de la Guinée-Bissau et qui est attendu dans les 48 heures au Sénégal, dans deux valises qui appartenaient à Ousmane Sonko pour l’appuyer dans sa campagne électorale, n’est pas digne de notre démocratie », a dit Sory Kaba.

Grave révélation de Sory Kaba : « dans 48 heures des Lobbys russes vont envoyer à Ousmane Sonko deux mallettes d’argent pour… »

«D’informations dignes de foi, Ousmane Sonko est financé par des Lobbys russes qui doivent lui envoyer de l’argent contenu dans deux mallettes dans les 48 heures ». La révélation a été faite par le Directeur de Sénégalais de l’extérieur, Sory Kaba, qui précise que l’argent va passer en Guinée-Bissau. 

Ces accusations du Directeur de Sénégalais de l’extérieur risquent de donner naissance à une nouvelle polémique sur le candidat de Pastef Les patriotes. En effet, selon Sory Kaba, Sonko a fait appel à des fonds venus de l’extérieur pour financer le reste de sa campagne.  

«D’informations dignes de foi, il (Ousmane Sonko, ndlr) est financé par des Lobbys Russes. Aujourd’hui, il est en défaut d’argent après 4 jours de campagne électorale. Il cherche à utiliser ces Lobbys-là pour pouvoir continuer sa campagne électorale», révèle-t-il. Il s’agit, souligne-t-il, « de deux mallettes d’argent qui vont passer par la Guinée-Bissau ».  

À l’en croire, cette révélation est « une manière d’alerter depuis Kolda pour mettre en garde l’opinion sénégalaise et internationale qu’ il (Ousmane Sonko) n’est pas encore arrivé à la tête de l’Etat et il a commencé à marchander notre République ».  

Sory Kaba de poursuivre : «je réfléchis à haute voix pour demander à Mr Derneville qui l’accompagne de se tenir au carreau s’il ne veut pas avoir des démêlés avec la justice. Parce que de l’argent qu’il devait transiter de la Guinée-Bissau et qui est attendu dans les 48 heures au Sénégal, dans deux valises qui appartenaient à Ousmane Sonko pour l’appuyer dans sa campagne électorale, n’est pas digne de notre démocratie ».  

Le Directeur des Sénégalais de l’extérieur est d’avis que les candidats à la présidentielle devaient tous déclarer leur patrimoine pour éviter de tels pratiques. «J’aurais bien aimé que dans ce contexte particulier,  tous ceux qui sont candidats puissent faire, au moins à l’image du président de la République, Macky Sall, une déclaration de patrimoine. Que chacun puisse justifier l’origine des ressources qu’il utilise et dépense durant cette campagne électorale », lance-t-il sur la Rfm.  

Les accusations ont été faites à la réunion des jeunes membres de la Cojer (le Convergence des jeunesses Républicaines) de Kolda où il était l’invité d’honneur.