Sococim : Un travailleur retrouvé mort dans un élévateur

C’est un travailleur adolescent qui a trouvé la mort jeudi dernier lors d’une opération de maintenance à Sococim Industries. Selon Senego, qui donne l’information,  le drame est survenu alors que l’on effectuait des travaux de réparation sur l’élévateur. Un  de ses collègues a remis en marche la machine sans savoir qu’il y avait quelqu’un à l’intérieur.

« L’élévateur a propulsé le malheureux dans l’engrenage et c’est après des minutes de recherches qu’il a été retrouvé en haut très mal-en-point », rapporte un témoin.  La victime a fini par rendre l’âme avant que les éléments des sapeurs pompiers ne viennent pour l’évacuer.

Une enquête est ouverte par la police qui a procédé aux constats d’usage.

Snap221

Hausse prix du ciment : Le Président-directeur général de la Sococim se justifie…

«La vérité, c’est que nous ne pouvons plus continuer à absorber des taxes sur nos marges, a justifié le Président-directeur général de la Sococim, Youga Sow, concernant la hausse sur le prix du ciment.

Et d’ajouter : « En 2018, on a eu une année difficile où tous les cimentiers ont perdu de l’argent. C’est des milliards de pertes ».

La taxe est répercutée aux consommateurs. Ceci dit, on parle quand même d’une augmentation de 3 F par kilogramme. Soit, l’équivalent de 300 F par sac »,rapporte Seneweb.

L’année dernière, l’Etat avait bloqué les prix, parce qu’il avait lancé une année spéciale dite sociale.

Aujourd’hui, on est sorti de cette situation et nous ne pouvons plus continuer à vendre à perte, au moment où l’Etat collecte sur nous», a-t-il précisé sur les colonnes de «Sud quotidien».

Ciment: La Sococim hausse les prix

La Sococim a augmenté de 3500 francs Cfa le prix de la tonne de ciment. C’est ce que rapporte la Rfm. Une hausse que le Président de l’Association des consommateurs du Sénégal a dénoncé. « Nous ne comprenons pas, que pour des raisons inavouées, la Sococim procède à cette hausse », s’est indigné Momar Ndao. « Nous dénonçons cette tentative de prise en otage des consommateurs.

Aujourd’hui c’est la Sococim qui a initié cette augmentation. Pour l’instant, elle est la seule à l’avoir appliquée. 3500 francs Cfa sur la tonne de ciment, nous pensons que c’est injuste », peste le Président de l’Ascosen.