Italie : Pour une dette de 100 euros un Sénégalais tranche la gorge de son jeune compatriote de 24

Une violente bagarre entre deux Sénégalais a failli virer, lundi soir, au drame. La scène se passe à Forli, en Italie. Le plus âgé (28 ans) a tenté de trancher la gorge de son jeune compatriote de 24 ans avec un tesson de bouteille.

À l’origine de leur brouille, Vox Populi parle d’une dette de 100 euros que la victime devait à son bourreau. L’agresseur est un Sénégalais au chômage, de surcroît avec un casier judiciaire plus que chargé. Arrêté pour meurtre et vol qualifié, il est en prison.

SENEWEB

Espagne : Plus de 3 000 Sénégalais risquent l’expulsion

Plus de 3 000 Sénégalais établis en Espagne courent derrière leurs passeports et/ou cartes nationales d’identité, depuis le mois de novembre.

Le quotidien Enquête qui donne l’information signale que cette situation a des conséquences incommensurables : perte de la carte de séjour, perte d’emploi et menaces d’expulsion. Désemparés, ces émigrés demandent l’aide des autorités étatiques pour la préservation de leur dignité.

Si cette mesure est effective, ces compatriotes vont venir s’ajouter aux 5 600 Sénégalais qui ont été rapatriés d’Allemagne, aux 32 autres venus d’Arabie Saoudite, aux 1 500 des Etats-Unis et au milliers de candidats à l’émigration ayant fui l’enfer libyen.

Italie : Un Sénégalais s’échappe de prison et…

Bénéficiant d’un permis de sortie provisoire, un Sénégalais de 35 ans n’a voulu retourner en prison et est allé se droguer dans un hôtel, rapporte .cronacaqui.it visité mercredi à Senego.

Arrêté pour évasion, dimanche dernier à Turin, dans un hôtel de la Via Berhollet, le fugitif, à la vue des agents, présentant des signes de démence, probablement dus à l’usage de drogues, a vainement tenté de s’échapper par la fenêtre.

Avec un casier judiciaire trop chargé, il avait été reconduit à la prison de Lorusso-Cutugno, où il devrait purger sa peine jusqu’en février 2021. Le jeune homme ne se trouvait pas dans la prison du district, ce mercredi 20 mars, à l’expiration d’un permis octroyé le 18 mars dernier.

Nouvelles conditions d’entrée au Maroc y compris pour les Sénégalais

le Maroc a imposé de nouvelles mesures d’entrée au territoire marocain aux ressortissants étrangers. Les Sénégalais sont concernés.

Selon nos sources, les autorités marocaines ont réactivé les dispositions de la loi 02-03, relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Maroc. Ainsi, les ressortissants étrangers aussi bien ceux provenant de pays soumis à la formalité de visa pour accéder au territoire marocain, que ceux qui en sont dispensés, sont désormais invités à présenter aux autorités marocaines compétentes au niveau des aéroports du royaume les billets de leur retour, ainsi que des preuves de possession de moyens de subsistance suffisant durant leur séjour au Maroc.

Cette mesure intervient au moment où certains pays, à l’instar du Royaume-Uni, ont prévenu leurs citoyens se rendant au Maroc de l’existence d’une «menace accrue» d’attaques terroristes.

Urgent – Un Sénégalais mort calciné en Italie

Un Sénégalais de 32 ans est mort dans un incendie, ce vendredi 22 mars à l’aube, dans la nouvelle ville sous tente de San Ferdinando, en Italie.

Sylla Noumo, d’origine sénégalaise, avait dernièrement été transféré dans les nouvelles installations, en provenance d’un bidonville de San Ferdinando rasé le 7 mars dernier.

L’incendie s’est déclaré ce vendredi, à l’aube, à San Ferdinando, rapporte lacnews24.it visité par Senego.

Le corps complètement calciné de Sylla Noumo a été déposé dans une structure hospitalière.

Audio : Émouvant, comment le Sénégalais adopté par des Belges a retrouvé sa mère biologique

Un Sénégalais de 26 ans s’est présenté, mercredi 20 mars, à l’émission « Xalass » disant rechercher sa mère. Omar Sène, confiait aux chroniqueurs qu’il a été adopté depuis sa naissance par un couple Belge.

Ce jeudi 21 mars 2019, les chroniqueurs de « Xalass » ont trouvé sa mère. Elle s’est présentée à l’émission et a raconté toute l’histoire de Omar Raphael Sène.

Allemagne : La police ouvre le feu sur un sénégalais

Selon les informations de libération, la police allemande a tiré sur un ressortissant sénégalais. Les faits se sont déroulés à Bonn. 
D’après nos sources c’est lors d’une opération que la police de l’émigration a ouvert le feu sur notre compatriote au motif que ce dernier aurait brandi un couteau. La police rassure que sa vie ne serait pas en danger. 
Nous y reviendrons…

Amnistie de Karim et Khalifa : Le mode opératoire qui se joue des Sénégalais

Le caractère politique des dossiers de Karim Wade et Khalifa Sall  décrié par l’opposition a été toujours rejeté par la majorité qui soutenait urbi orbi que ces dossiers procédaient de la reddition des comptes.

Mais aujourd’hui à la croisée des chemins, le Président de la République qui entame son premier mandat de cinq ans dont il a bataillé ferme pour l’obtenir au prix de l’agitation de tous ces dossiers judiciaires table désormais sur l’apaisement du climat politique national. Un apaisement corrélé aux dossiers très controversé de Karim Wade et Khalifa Sall.

L’on parle d’amnistie de ces deux principaux adversaires pour calmer le jeu. Se joue-t-on des Sénégalais qui sont manipulés à souhait par un pouvoir qui ne s’en prend qu’à sa tête ? En tous les cas pour corroborer cette thèse nous citons le Professeur Iba Barry Camara qui lève un coin du voile sur ces feuilletons burlesques : ««Maintenant, avec l’amnistie, on vote une loi pour dire que les personnes qui ont eu à commettre de telles infractions ne peuvent pas être poursuivies dans un délai déterminé, etc.», a fait savoir le Pr. Camara. Avant de souligner : «C’est une remise en cause justement de ce qui existait avant et ceci peut fragiliser effectivement notre arsenal juridique, notamment pénal. Et surtout lorsque ce sont des questions relatives comme les questions pécuniaires telles que le détournement ou bien l’enrichissement illicite», a-t-il expliqué sur iRadio.

C’est dire que s’il est facile de trainer des opposants devant la barre pour assouvir des intentions inavouées, aujourd’hui, la tournure des événements démontrent à suffisance que c’est le peuple Sénégalais qui devient au final le dindon de la farce d’un pouvoir qui est prêt à tout pour faire passer ses desseins.

Audio : Décédé en Guinée, un Sénégalais mis dans un sachet plastique et enterré …

C’est à l’émission « Xalass » de ce mardi 12 mars 2019, que cette dame est allée pour crier son désarroi. A l’en croire, son frère décédé en Guinée-Bissau a été mis en terre sans le respect dû aux morts.

« Pêcheur, il était porté disparu depuis 18 ans. Tout récemment, nous avons posté sa photo sur Facebook pour relancer les recherches. Par la suite, des personnes ont envoyé à mon fils une photo sur laquelle il est mort et mis dans un sachet plastique avant d’être mis en terre. Actuellement, nous sommes dans l’émoi. Mon papa n’a que mon frère que comme fils. Nous demandons l’aide des autorités pour être édifiés sur cette affaire…