LE MESSAGE DE DONALD TRUMP AU PEUPLE SÉNÉGALAIS

Le président américain, Donald Trump, a adressé ses félicitations, à son homologue sénégalais, Macky Sall. « Le peuple américain se joint à moi pour adresser nos meilleurs vœux à la République du Sénégal pour la célébration de votre fête de l’Indépendance, ce 4 avril, a-t-il écrit. Les Etats-Unis sont un partenaire engagé du Sénégal et nos relations bilatérales sont restées solides depuis votre indépendance en 1960. »
Puis, saluant « l’engagement du Sénégal pour la démocratie », Donald Trump en veut pour preuve « les élections pacifiques » qui constituent « un modèle pour le continent. »

Dans son message, le successeur de Barack Obama se félicite également « des efforts constants déployés par le Sénégal pour renforcer la stabilité régionale et élargir les possibilités d’échanges et d’investissement entre nos deux pays. » « Je vous félicite, ainsi que le peuple de la République du Sénégal, en cette célébration de 59 ans d’anniversaire. »

Donald Trump : “Le Sénégal est un modèle pour l’Afrique”

Le président Américain Donald Trump décerne un satisfécit au Sénégal. Dans un message transmis à son homologue Sénégalais, Macky Sall à l’occasion de la fête de l’indépendance, le tout puissant-président a salué l’engagement de notre pays pour la démocratie.

Donald Trump ne s’est pas arrêté là. Car, selon Libération, il qualifie notre pays de «modèle pour le continent africain». « Nous nous félicitons également des efforts déployés par le Sénégal pour renforcer la stabilité régionale et élargir les possibilités d’échanges et d’investissement entre le Sénégal et les Etats Unis», magnifie-t-il.

Au Sénégal, des femmes font des exercices physiques pour vaincre les maladies

Pour améliorer leur état de santé, des femmes d’une banlieue de Dakar sortent tous les matins de chez elles pour aller faire des exercices physiques sur la plage.

La plupart d’entre elles souffraient d’hypertension, de diabète, d’arthrose et d’autres maladies.

Aujourd’hui, elles ne se plaignent plus de certains maux et désirent continuer à faire des exercices physiques.

Un reportage d’Alassane Dia

Dernière minute : Le Sénégal reçoit 111 millions de FCFA de la …. !

Pour permettre aux équipes qualifiées à la prochaine Coupe d’Afrique des nations une bonne préparation, la Confédération africaine de football (Caf) octroie une somme à chaque sélection.
En guise de quote-part, le Sénégal a reçu 111 millions de FCFA (200 mille dollars) de la part de la Caf. Une très belle somme qui a été distribuée à toutes les sélections, et qui devrait mettre fin aux multiples polémiques de primes en Afrique.
A noter que la Can se jouera en Egypte au mois de juin prochain.

les gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres citent le Sénégal parmi les pays à éviter

Chaque année, le guide du voyage gay, le Spartacus International Gay Guide, dresse un index des pays les plus ou moins fréquentables au monde pour les gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres. Et, une fois encore, le Sénégal, qui occupe la 159èmeplace sur les 197 États, fait partie des moins accueillants. Le Sénégal, qui reste hostile à l’homosexualité, n’est pas recommandé aux gays pour des vacances. Tant mieux.


Le Spartacus Gay Travel Index a pour but d’informer les voyageurs sur «la situation des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres, dans un total de 197 pays et régions», explique le guide sur son site. Depuis 1980, un rapport est formulé chaque année. Et d’après l’édition de cette année, la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) n’est pas la bienvenue au Sénégal. Une bonne nouvelle. En effet, le Sénégal partage cette «note» avec 20 pays, dont le Maroc, la Mauritanie, la Russie, Haïti, la Jamaïque, les Maldives et la Zambie. Pour le Sénégal, aucun effort, d’après le Spartacus Gay Travel Index, n’a été fait par rapport à la législation de l’homosexualité et le partenariat civil. D’après le site allemand, «le Sénégal est l’un des rares pays d’Afrique francophone à sanctionner l’homosexualité. Le Sénégal a des liens politiques et économiques forts avec un certain nombre de gouvernements et d’institutions islamiques conservateurs. Il y a eu une augmentation alarmante du nombre d’arrestations pour actes sexuels présumés contre-nature». 
Et toujours d’après le site allemand, même s’ils sont considérés comme faisant honte à leurs familles, «les gays existent au Sénégal et établissent généralement des contacts dans les rues». 



Le Portugal, la Suède et le Canada, les pays «gays»

Quatorze critères sont utilisés, comprenant les droits civils des LGBT, les lois anti-discriminations en vigueur, ou si l’âge de consentement s’applique pareillement aux couples hétérosexuels et homosexuels. Le classement fait également état de toutes les discriminations effectuées par les différents pays, des restrictions pour les voyageurs séropositifs, en passant par l’interdiction des parades gays. Enfin, les restrictions des libertés individuelles, comme la prison pour les personnes LGBT, sont elles aussi prises en compte. 
En tête du classement, on trouve le Portugal, la Suède et le Canada, à égalité à la première place. Il a fait un bond de 27 places entre 2018 et 2019.  


La France, le Brésil et les États-Unis ont reculé dans le classement

Classée à la sixième place en 2018, la France a chuté de 11 places pour se retrouver au 17e rang cette année. L’augmentation des agressions LGBT phobes ainsi que le retard pris par le gouvernement sur l’adoption de la procréation médicalement assistée (Pma) pour toutes les femmes sont certainement des raisons de ce recul. Les États-Unis, également ont chuté. De la 39e place en 2018, ils finissent 47e cette année, alors qu’ils étaient classés à la 34e place du classement en 2017. La politique anti-LGBT de Donald Trump est, elle aussi, passée par là. 
Alors que cette année des pays comme la France, le Brésil et les États-Unis ont reculé dans le classement, l’Inde a gagné plus de 40 places, passant de la 104e en 2018 à la 57e en 2019, suite à la dépénalisation de l’homosexualité. 


La Tchétchénie maintient toujours sa dernière place

Pour la deuxième année consécutive, La Tchétchénie occupe encore la dernière place du classement. Le pays organise une purge anti-LGBT depuis 2017. Un rapport de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (Osce), publié en décembre 2018, a notamment dénoncé un régime «d’impunité», dans lequel des violations «très graves» des droits de l’homme sont perpétrées. Selon la plus grosse organisation de défense des droits des LGBT en Russie, cette purge se serait intensifiée en janvier 2019. Des faits qui expliquent le positionnement de la Tchétchénie tout en bas du classement. 

Khadidjatou DIAKHATE

jotaay.net

Mali Vs Sénégal: Le sélectionneur du Mali SUR LE CHANGEMENT DE L’HEURE DU MATCH «C’est grave pour nous»

Le sélectionneur national du Mali a du respect pour l’équipe du Sénégal. Mais Mohamed Magassouba promet un match de haute facture, cet après-midi. Même s’il a regretté le changement de l’heure du match prévue à 19h et finalement fixée à 17h

«Ce genre de rencontre est bénéfique pour les deux sélections, d’autant plus que nous sommes au début de la préparation. Nous l’abordons avec beaucoup d’enthousiasme, du respect pour l’adversaire qui est quand même la meilleure nation africaine de football», a fait savoir Mohamed Magassouba. L’ancien entraineur de la Jeanne d’Arc de Dakar, malgré la rivalité, souligne que ça restera amical. «C’est un match amical international. Nous sommes venus faire un match de mise au point, ce sera un match tout à fait plaisant, sans accrochage, on n’en a pas besoin», explique-t-il. Le Sénégal, son adversaire, selon lui, est une équipe équilibrée. «Je ne suis pas ici pour juger le travail abattu depuis fort longtemps par les autres. Je ne suis pas un évaluateur, tel n’est pas mon rôle. Pour moi, l’équipe du Sénégal est la plus équilibrée sur toutes les lignes», lance-t-il. L’heure de la rencontre, prévue initialement à 19h, a été avancée de 2h, ce qui n’a pas été du goût du sélectionneur malien. «C’est grave pour nous. En termes de récupération, j’ose croire que nous sommes les plus malheureux. On n’a même pas 24 heures de récupération. J’ose croire qu’on va faire de notre mieux pour vous gratifier d’un bon spectacle», s’indigne Mohamed Magassouba.

«Ce sera un match plaisant, nous sommes venus faire une rencontre de mise au point» 
Une rencontre repoussée à 17h à cause de la faiblesse de l’éclairage du stade. A la tête de l’équipe malienne depuis septembre 2017, Magassouba assure qu’il est venu pour remettre l’équipe sur les rails. «Lorsqu’on nous a confié les destinées de cette équipe nationale, il y avait deux maux principaux. Elle était malade sur les plans de la construction offensive et de la finition. L’autre mal est qu’on souffrait d’une hémorragie interne de buts encaissés. En deux matchs, nous avons encaissé neuf buts pour n’en marquer qu’un seul, quand nous sommes arrivés. L’équipe est sur les rails maintenant, bien plantée. Match par match, elle s’affiche et jusque-là, les jeunes donnent entière satisfaction, non seulement sur le plan de la production, mais aussi sur le plan du résultat. Une entame fructueuse pour cette équipe, qui n’a pas encore fait dix matchs», dit-il. Il poursuit : «toute équipe est à l’image de l’entraîneur. Qui produit sa philosophie comme le réalisateur d’un film qui met en place des idées, avec un groupe évidemment. Je vous assure que lorsque je suis venu, le Mali n’a jamais manqué de talents. Nous avons une belle génération de footballeurs qui forme un bloc, un corps, un esprit», rappelle-t-il.

Sénégal Vs Mali : Voici la composition probable des Lions , l’heure du match avancée

Après sa victoire sur le Madagascar 2 buts à 0, les Lions du Sénégal vont croiser le fer avec le Mali pour un « Derby » de la sous-région. Pour ce match, Aliou Cissé risque de faire souffler plusieurs de ses cadres qui ont participé à la rencontre face aux Malgaches.

Ainsi, le sélectionneur va miser sur les jeunes pour aller défier le Mali, à l’image de Pape Djibril Diaw, ou encore Mamadou Loum Ndiaye et Santy Ngom, qui sont annoncés titulaires.

Voici la composition probable des Lions :

Gardien : Alfred Gomis

Défenseurs : Kalidou Koulibaly – Pape Abou Cissé – Lamine Gassama – Pape Djibril Diaw

Milieux : Alfred Ndiaye – Loum Ndiaye – Santy Ngom

Attaquants : Diao Baldé – Mbaye Diagne – Sada Thioub

l’heure du match avancée
Un communiqué de la fédération sénégalaise de football annonce que le match amical international Sénégal – Mali initialement prévu le mardi 26 mars 2019 à 19 heures est avancé à 17 heures précises à la même date.

Le Sénégal et le Mali sont qualifiés à la prochaine phase finale de la CAN 2019 prévue en Egypte en juin prochain.

Programme
Mardi 26 mars

Au stade Léopold Sédar Senghor

17h00 Sénégal – Mali

Sénégal – Madagascar : Les Lions terminent les éliminatoires en beauté (2-0)

Le Sénégal s’est facilement imposé face au Madagascar sur le score de deux buts à zéro avec un Mbaye des grands jours, auteur d’un doublé.

Pour le compte de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, le Sénégal accueillait le Madagascar au stade Lat Dior de Thiès, ce samedi 23 mars. Avec un grande équipe d’Aliou Cissé, décidé à aligner pour ce match un milieu beaucoup plus offensif que d’habitude. Avec Idrissa Gana Guèye, Pape Alioune Ndiaye et le jeune néo international, Krépin Diatta.

Si la vedette de la Tanière, Sadio Mané n’a pas répondu aux attentes ce samedi, il a tout de même participé au jeu des Lions. Pour celui qui a porté le brassard de capitaine ce soir, l’animation de l’équipe n’est pas passé par lui. Mais on notera juste que le collectif a tiré son épingle du jeu.