Trafic de carburant : Le danger qui guette la région de Louga

Un nouveau phénomène, tout ce qu’il y a de dangereux, est en train de se développer dans la quasi-totalité de la région de Louga. Il s’agit, alerte Le Témoin, de la transformation accélérée de l’arrière-cour de certains commerces en lieux de vente de carburant.

Un danger plus que réel pour les populations locales dans la mesure où, selon le journal, ce liquide inflammable, cédé à bon marché à des incrédules, est contenu dans des bidons de 20 litres et récipients laissés à l’air libre. De surcroît à la merci des enfants et autres badauds.

Des chefs religieux de la région de Louga bénéficient d’une formation sur la planification familiale

Des chefs religieux musulmans et chrétiens de la région de Louga ont bénéficié, samedi, d’une formation sur la planification familiale à l’initiative du Cadre des religieux pour la santé et le développement (CRSD), rapporte, l’Aps.

De même, selon l’agence, cette formation vise à permettre aux bénéficiaires d’intégrer dans leurs prêches le plaidoyer pour l’espacement des naissances et ainsi contribuer à la lutte contre la mortalité maternelle et infantile.

« Cette activité entre dans le cadre de nos séries d’atelier à travers toutes les régions du pays pour former les religieux musulmans et de l’Eglise afin qu’ils fassent le plaidoyer pour l’espacement des naissances et sauver des vies », déclare l’adjoint au gouverneur chargées des Affaires administratives, Souleymane Ndiaye qui présidé la cérémonie.

Un policier ouvre le feu sur un chauffeur sans permis à Louga

Les faits se sont déroulés dans la journée du mardi 19 Mars 2019 sur la voie qui mène vers le palais de feu EL Hadji Djily Mbaye.

Après course poursuite d’un laveur de voitures au lieu de l’incident, le limier, certainement las de poursuivre le conducteur indélicat, n’a trouvé comme solution qu’à dégainer son arme à feu pour intimer l’ordre à son interlocuteur d’obtempérer, rapporte le site local Lougawebmedias.

Vidéo – Grave accident à Louga : un mort et 7 blessés graves enregistrés

Un accident mortel est survenu ce jeudi 14 Mars 2019 aux environs de 15 heures sur la route de  Koki à hauteur de Ndankou Bèye, à trois Kilometres de Louga.

Le bilan fait état d’un mort et de 7 blessés graves. Le véhicule   s’est renversé et a écrasé 7 moutons. L’automobile après l’éclatement des deux pneus arrière s’est renversée. Ses éleveurs, venaient du marché hebdomadaire de Ndiagne à destination de Louga. La victime Youga Sow (38 ans) originaire de Mbaye Hawe laisse derrière lui, une femme et  six enfants.

Les blessés sont acheminés à l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye par les sapeurs-pompiers. Les gendarmes de Louga se sont rendus sur les lieux pour les constats d’usage. Des éleveurs hauts perchés sur le porte bagage au moment du drame comme Samba Ba président de l’association locale des éleveurs se plaignent du mauvais état des routes.

Photos (10) – Campagne électorale : Madické Niang « Todji na » Louga…

« Sénégal, plus je te visite, plus je t’arpente, plus je t’écoute et t’entend, plus je me rends compte que ma foi et ma conviction profonde de te servir sont réciproques, car ton beau peuple me montre à chaque fois, son adéquation à mon projet « JAAM AK KHEWËL ».

Cet engagement que je sens autour de toi, Sénégal me donne du courage pour les combats à venir. Nous te prêtons allégeance, Sénégal. En route, vers la victoire.

Ce fut hier, dans le département de Louga. Merci à toutes et à tous, en route vers un Sénégal meilleur. Louga merci ! », s’est réjoui le candidat de la Coalition Madické 2019, hier après son passage à Louga.

Madické Niang : «Tocc na Gossas, tocc Fatick, tocc Louga radiaax…»

Bluffé par la marée humaine qui l’a accueilli à Louga, Me Madické Niang dit qu’après avoir cassé la baraque à Gossas et Fatick, il a atteint le Graal dans la capitale du Ndiambour.

«Tocc na Gossas, tocc Fatick, tocc Louga radiaax», a-t-il scandé sous les vivats et acclamations de ses partisans.

Euphorique, il dira que ceux qu’on estampille propriétaires de Louga, à savoir Mamour Diallo et Moustapha Diop, devront passer par lui pour entrer dans la cité qui est déjà dans son escarcelle.

Louga : Une dame de 35 ans broyée par un moulin à mil

Ndèye Ndoye, âgée de 35 ans, a perdu la vie dans des circonstances atroces. Elle a été broyée par un moulin à mil, alors qu’elle décortiquait ses arachides. Le drame a eu lieu jeudi dernier à Yeurmeunde Dieng dans la région de Louga vers les coups de 17 heures

L’Observateur, qui donne l’information, revient sur les circonstances du drame. Selon le journal, la victime voulait décortiquer ses graines d’arachides. C’est ainsi qu’elle s’est rendue au moulin à mil du village, où elle a trouvé d’autres femmes. Après quelques minutes d’attente, elle a été hélée par ses camarades. «Ndèye, ton tour est arrivé», lui disent-elles.  

Elle se lève, tenant sa bassine contenant les arachides. Elle verse le contenu de la bassine dans le broyeur et le moulin alimenté à l’énergie électrique, commence à tourner. Voyant que des graines d’arachide s’éjectaient de la machine, Ndèye s’est penchée pour les ramasser et les remettre dans le broyeur. C’est ainsi que sa tête s’est coincée dans la machine. Pour la sauver, les autres femmes se sont empressées pour éteindre la machine. Mais trop tard, sa tête était littéralement broyée.  

Alertés, les sapeurs-pompiers et les éléments de la brigade de Louga se sont déployés sur les lieux. Ndèye Ndoye rendra l’âme au cours de son évacuation.  Une enquête a été ouverte. 

Louga : Un mort et deux blessés graves…

Un mort et deux blessés graves. C’est le bilan d’un accident ce mercredi, vers 15 heures. Un pick-up en provenance de Louga et qui devait se rendre à Saint-Louis, a percuté un mur à hauteur du poste de gendarmerie de Nguene Sarr.

Le chauffeur et le passager, grièvement blessés, rapporte seneweb ont été transportés à l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga.