(05 Photos) Ce que Macky Sall a dit à Dionne, la liste du nouveau gouvernement publiée, dans quelques heures

Le président de la République Macky Sall vient de reconduire Mahammed Boun Abdallah Dionne comme Premier ministre du gouvernement Macky 2. Il est aussi nommé cumulativement avec ses fonctions, ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence.  
La décision vient de tomber et le Premier ministre va incessamment démarrer les consultations pour la formation d’un nouveau gouvernement.

Mieux, Dione a encore pris du galon. Il va désormais assumer cumulativement avec les fonctions de ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République. En somme, le président de la République a renouvelé sa confiance à Mohamed Dione non sans lui demander de lui proposer une nouvelle équipe. Et, celui qui tient le manettes de la Primature de commencer les consultations. Et, aux dernières nouvelles, la liste du nouveau gouvernement sera connu dans les prochaines heures et publié dans le journal officiel.


Voici les probables nominations du nouveau gouvernement de Macky Sall

Après la démission du Premier ministre et de son gouvernement, la première équipe gouvernementale du deuxième mandat du Président Macky Sall se précise. Selon une source proche de senegal7, Mahammad Boun Abdallah Dione sera reconduit au poste de chef du gouvernement. Il serait sur le point de rempiler malgré sa volonté exprimée de céder le fauteuil si l’on sait que le Pm a été félicité par le président de par sa loyauté et son service rendu à la Nation.

Mahammad Dionne sera le Pm du Macky 1 du mandat 2019-2024. Si cette reconduction n’a pas surpris, il en sera de même pour ces hommes : il s’agit d’Aly Ngouille Ndiaye de Amadou Ba , Abdoulaye D. Diallo et Augustin Tine.

En termes de réaménagement, on pourrait attendre l’arrivée possible de Me Oumar Youm, on note aussi l’arrivée de Cheikh Oumar Hann après le grand succès obtenu à Podor. Aminata Mbengue Ndiaye et Serigne Mbaye Thiam, pour ce qui est des alliés du Ps, devraient poursuivre la collaboration.

Les noms d’Aissata Tall Sall et Mamadou Diagne Fada ont été annoncés sans préciser la station qui leur est dévolue. Abdoulaye Baldé aussi aurait été consulté. Abdoulaye Diouf Sarr risque lui de céder son fauteuil de la Santé à Mountaga Sy pour prétendre à un autre fauteuil.

En ce qui concerne les recalés, seuls quelques noms ont fuité il s’agit de Ndeye Saly Diop Dieng, Mbagnick Ndiaye, Diene Farba Sarr ou encore Oumar Gueye. Les noms des progressistes n’ont pas été cités.
SENENEWS

Présidence: Formation du nouveau gouvernement

Le chef du gouvernement du Sénégal a rendu sa démission, entraînant celle de toute son équipe. Le président Macky Sall qui a accepté cette démission du chef du gouvernement et de son équipe en a profité pour annoncer les débuts des consultations prévues pour demain (samedi 6 avril 2019).

Mohammad Boun Abdallah Dionne dont la démission était attendue, est en effet arrivé au Palais de la République, ce vendredi 5 avril à midi passé de quelques minutes. Dès son arrivée, il a été accueilli par le président Macky Sall. Et c’est à celui-ci il a remis main-en-main sa démission et celle de tout le gouvernement. Un tête-à-tête de quelques minutes après, le président de la République, Macky Sall qui a reçu cette démission a annoncé qu’il va commencer les consultations pour le choix de l’équipe qui va constituer le nouveau gouvernement de son second mandat, dès ce samedi 6 avril 2019. Ce, conformément à la tradition républicaine.

Gouvernement : Dionne va démissionner ce vendredi

Selon les informations de L’AS, le Premier ministre, Mahammad Dionne va rendre, ce vendredi 5 mars, sa démission et celle de son équipe au Président Macky Sall. Ce dernier va nommer, dans l’après-midi, un nouveau chef du gouvernement, qui mettra en place son équipe qui sera connu durant le week-end.

Le journal indique que toutes les consultations pour la formation de la nouvelle équipe gouvernementale ont déjà été faites. L’AS rapporte que l’ossature de l’ancienne équipe sera maintenue au moins jusqu’après les élections locales, prévues en décembre prochain.

Libération, pour sa part, révèle que Dionne sera reconduit et qu’il y aura trois nouvelles entrées dans le gouvernement et autant de départs.

SENEWEB

Composition du prochain gouvernement et accusations de Barthélémy Dias : La position d’Aly Ngouille Ndiaye

Ngouille Ndiaye sera-t-il du premier gouvernement de Macky II ? Nous lui avons posé la question ce matin au Centre des Expositions où il assistait à la prestation de serment du président Sall. Mais le premier policier du pays n’a pas voulu s’épancher sur la question pour ne pas dire qu’il n’est pas aussi assuré de son retour dans le prochain attelage gouvernemental. De même, Aly Ngouille Ndiaye qualifie de spéculation les informations qui le placent déjà à la tête du gouvernement qui sera formé dans les prochains jours. Au sujet des accusations de Barthélémy Dias, le ministre de l’Intérieur préfère y répondre par le mépris car pour lui, les élections sont derrière nous. « J’ai tourné la page des élections depuis que le Conseil constitutionnel a proclamé les résultats », évacue-t-il.

Nouveau Gouvernement de Macky Sall : Mahammed Abdallah Dionne reconduit Premier ministre

La météo politique sera soumise à rude épreuve avant la désignation du futur Premier ministre. Libération a déjà fait son choix et ce n’est personne d’autre que Mahammed Boun Abdallah Dionne qui sera reconduit à ses fonctions de Premier ministre. Selon Libération, le nom du Premier ministre sera connu dans les prochaines quarante huit heures pour faire large-même si nous avons une petite idée sur le jour exact. «Sachez aussi que sauf brouillage extraordinaire de nos radars ultra sensibles, le Président Macky Sall va renouveler sa confiance à Mahammed Boun Abdallah Dionne pour diriger l’équipe qui entamera avec lui ce second mandat.

IGFM

Nouveau gouvernement : Macky Sall ordonne plus de 50 enquêtes de moralité

La stratégique Direction de la surveillance du territoire (Dst) du ministère de l’Intérieur a fini de boucler des enquêtes administratives, communément appelées enquêtes de moralité, sur 52 personnes (hommes et femmes).

Stress et anxiété dans l’Establishment

Ordonnées par Macky Sall lui-même, elles poussent à penser, révèle Source A, qu’il faut s’attendre à un séisme lors de la publication de la liste du nouveau gouvernement post-présidentielle prévue entre le 5 et le 6 avril prochains.

On comprend, dès lors, pourquoi l’anxiété et le stress sont, depuis plus d’un mois, les sentiments les mieux partagés dans certaines chaumières, plus ou moins proches de l’Establishment, où l’on guette tout signe venant du Palais.

En effet, cette liste est composée de Directeurs généraux, d’ex-opposants reconvertis au mackysme ou ayant soutenu sa candidature à la présidentielle du 24 février, de certains alliés du chef de l’État et de hauts fonctionnaires.

Beaucoup de profils passés au crible

Il s’y ajoute, selon toujours Source A, des technocrates et des Sénégalais qui n’avaient pas, jusqu’ici, goûté aux postes et autres strapontins distribués, depuis son accession au pouvoir en 2012, par le régime de Macky Sall.

Le président de la République a aussi glissé dans sa short-liste, pour brouiller les pistes, des noms d’actuels ministres. Son passage à la primature et au ministère de l’Intérieur lui ont, sans doute, inspiré de telles artifices.

Reste, maintenant, à savoir qui sera retenu ou recalé, au terme de ces enquêtes. Surtout que, certains, parmi la cinquantaine d’auditionnés, devraient atterrir à la tête de Directions générales qui aiguisent de grands appétits.

De retour à Dakar : Macky Sall se penche sur le nouveau gouvernement

Après quelques jours de vacances à Abu Dhabi et Marrakech, Macky Sall a retrouvé, hier, selon L’As, le palais présidentiel. Le journal de révéler que le président de la République va très vite se pencher, après sa prestation de serment prévue le 2 avril à Diamniadio, sur la formation du nouveau gouvernement.

En attendant que soit dévoilée sa nouvelle équipe, le quotidien Vox Populi croit savoir que Macky Sall, obligé de faire dans le verrouillage pour ne pas alimenter les rumeurs sur ses futurs choix, fait plus que jamais face à un dilemme cornélien : trouver la meilleure formule pour maintenir intacte sa majorité.

Remaniement : Macky Sall tient sa liste , Il a fini de boucler le casting de son prochain gouvernement

Qui part ? Qui arrive ? Qui reste ? Ces questions auront, bientôt, une réponse. D’Abu Dhabi où il séjourne depuis quelques jours, Macky Sall a fini de boucler le casting de son prochain gouvernement. En effet, selon L’Observateur Les profils sont dégagés pour la composition de la nouvelle équipe devant l’accompagner dans son second mandat.

Le gouvernement, qui sera composé d’une équipe homogène de femmes et d’hommes, sera bâti autour du triptyque « compétence-efficacité-accélération ». D’après les confidences du journal, Macky Sall compte s’entourer de personnes avec qui il partage les mêmes valeurs de travail ainsi que d’un sens élevé du sacrifice pour le Sénégal. 

Premier Gouvernement du 2e mandat de Macky : Le quota des alliés, le nœud cornélien…

Les choses semblent être plus compliquées que prévu. Les alliés de Macky Sall, et ses souteneurs ne comptent pas lui rendre les choses faciles. De sources concordantes, ils parlent de retour d’ascenseur. C’est-à-dire, ni plus ni moins, ils s’attendent à un partage de gâteau.

Macky Sall qui a enrôlé les frustrés du Pds, sans oublier ses alliés stratégiques qui sont le parti socialiste et l’Afp de Moustapha Niass, a du pain sur la planche.

Aux exigences des membres de l’Alliance pour la République (Apr) et de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), viennent se grever les sollicitations des transhumants.

… Dionne rappelé d’urgence

La psychose de mettre en place un nouveau gouvernement, fait rage au sommet de l’Apr.Publicité
Publicité 2

Tellement sérieux, au point que le Premier ministre qui s’était rendu à Paris le 7 mars dernier pour profiter de quelques jours de repos, a été rappelé d’urgence à Dakar. Cela montre une fois de plus, la complexité de mettre sur place un gouvernement à partir du 2 avril prochain, date à laquelle le président réélu pour un mandat de cinq ans, prêtera serment.

Les mêmes sources précisent que «l’actuel Premier ministre revenu d’urgence, a repris le travail pour effectivement éplucher les questions brulantes de l’heure. Notamment la mise en place prochaine d’un nouveau gouvernement, avec une force participation des alliés et des souteneurs de la 25e heure.