Madické Niang : «Tocc na Gossas, tocc Fatick, tocc Louga radiaax…»

Bluffé par la marée humaine qui l’a accueilli à Louga, Me Madické Niang dit qu’après avoir cassé la baraque à Gossas et Fatick, il a atteint le Graal dans la capitale du Ndiambour. «Tocc na Gossas, tocc Fatick, tocc Louga radiaax», a-t-il scandé sous les vivats et acclamations de ses partisans. Euphorique, il dira que […]