Fatick : Incinération d’une tonne de drogue le 4 avril

Selon la Rfm, la subdivision de la Douane de Fatick va procéder, le 4 avril prochain, à l’incinération d’une tonne de chanvre indien et d’une importante quantité de faux médicaments évaluée à 150 millions de FCFA.

Cette drogue a été saisie sur les axes routiers ou encore en mer durant ces 6 derniers mois.

Pénurie d’eau : 23 jours sans eau potable à Fatick

Au terme de la Présidentielle, bon nombre de candidats à l’échéance électorale ont constaté le vécu des Sénégalais vivant à l’intérieur du pays et dans les villages les plus reculés. Le président de la République Macky Sall qui se glorifie d’avoir parcouru tout le Sénégal, et qui d’ailleurs a fait un bon score en termes de suffrage à Fatick, semble ne pas se douter que dans l’arrondissement de Fimela, plusieurs villages sont restés pendant 23 jours sans avoir accès à l’eau potable.

Du moins, c’est ce qu’affirme Jean Claessens, président de l’ONG hollandais Stichting Support Yayème Boxmeer, dans une note parvenue à la rédaction de senenews.

Selon Jean Claessens, « les villageois ne peuvent pas prendre de l’eau des puits, parce que le plupart des puits ne donne pas de l’eau. Et les responsables: le maire de la localité, SEOH et OFOR ne font rien! Une honte! », fustige-t-il.

Ce dernier affirme avoir remué ciel et terre en se rapprochant à qui de droit, mais en vain. « J’ai consulté le directeur de SEOH Fimela, Mr Samb. Il dit dans quelques mois les travaux commenceront. J’ai aussi consulté OFOR Dakar, Mr Adama Sow. Il dit que les travaux commenceront en Mai 2019 et les travaux prendront un an ou plus.

« J’ai envoyé des courriels au directeur général de SEOH Thiès, Mr F. Ndao. Mais il ne répond pas du tout! J’ai contacté Aquanet, une entreprise d’eau hollandaise. (Aquanet est lié avec SEOH) Mais Aquanet ne répond pas les questions », s’étonne-t-il.

« Les villageois souffrent. Les villageois ont soif et sont fatigué. Et le centre de santé de Yayème a de plus en plus de malades », s’inquiète Jean Claessens.

.senenews.com

Vidéo : Me Madické Niang à Fatick : « Je compte sur les femmes et les jeunes… «

A Fatick, Me Madické Niang s’est attaqué au président sortant dans son propre fief. « Avec tout ce que vous avez fait pour lui, avec tout ce que vous lui avez donné, Macky Sall ne devait pas laisser Fatick dans un tel état de délabrement », dira-t-il. Comme remède, il propose à la population son programme « Diam ak Xéwal ». « Avec mon programme, je changerai le visage de la région. Je compte m’appuyer sur les femmes et la jeunesse pour développer le Sénégal », annonce le candidat de la coalition « Madické2019 ».

Revivez en images l’arrivée spectaculaire de Macky Sall à Fatick

Le Président Macky Sall a montré ses talents de sportif à Fatick, ce samedi. Sur deux kilomètres, en compagnie de la jeunesse fatickoise, Macky Sall a couru au trot, sans jamais s’essouffler. Le président sortant est descendu de sa voiture pour rallier Massène Sène à pied. Au milieu de jeunes « surexcités », le Président s’est offert une course à pied. L’image est sympathique.

ANNONCES

Madické Niang : «Tocc na Gossas, tocc Fatick, tocc Louga radiaax…»

Bluffé par la marée humaine qui l’a accueilli à Louga, Me Madické Niang dit qu’après avoir cassé la baraque à Gossas et Fatick, il a atteint le Graal dans la capitale du Ndiambour.

«Tocc na Gossas, tocc Fatick, tocc Louga radiaax», a-t-il scandé sous les vivats et acclamations de ses partisans.

Euphorique, il dira que ceux qu’on estampille propriétaires de Louga, à savoir Mamour Diallo et Moustapha Diop, devront passer par lui pour entrer dans la cité qui est déjà dans son escarcelle.