Les causes de la mort de Sala révélées

Quelques jours après l’identification du corps retrouvé dans la carcasse de l’avion, s’agissant d’Emiliano Sala, les autorités ont confirmé les causes de la mort du joueur argentin.

Le rapport établi par les médecins légistes de Dorset a confirmé qu’Emiliano Sala est mort « de lésions à la tête et au torse« .

Ces lésions qui ont causé la mort de Sala ont été dues àl’impact de l’avion en tombant dans l’eau.

La Police de Dorset a publié ce lundi les résultats de l’autopsie réalisée sur le corps du joueur argentin Emiliano Sala. Il avait été identifié grâce à ses empruntes digitales.

Nous savons également désormais que l’AAIB prendra en charge l’enquête afin de savoir pour quelles raisons l’avion s’est écrasé dans la Manche. L’enquête pourrait durer entre six et 12 mois. 


Mort d’Emiliano Sala : sa sœur réagit à la découverte de son corps « Ton âme dans mon âme brillera pour toujours »

Alors qu’un corps a été découvert dans l’épave de l’avion qui transportait Emiliano Sala, il vient d’être identifié comme celui du footballeur. Une nouvelle qui a bouleversé sa sœur, Romina.

La nouvelle est tombée ce jeudi 7 février. Plus de deux semaines après la disparition d’Emiliano Sala, son corps a été retrouvé au fond de la Manche. Le 21 janvier dernier, le footballeur de 28 ans avait pris place à bord d’un avion monomoteur, un Piper PA-46–310P Malibu, afin de rejoindre Cardiff depuis Nantes.

Le fils d’Horacio et Mercedes Sala s’apprêtait en effet à écrire une nouvelle page de sa carrière, en intégrant la Premier League anglaise. Le destin en a pourtant décidé autrement… A 20h30 (heure française), soit une heure après le décollage de l’avion, l’engin a disparu des radars.

Le 3 février, c’est sous l’impulsion des proches d’Emiliano Sala, dont sa sœur Romina, que des recherches privées avaient pu être lancées par la société Blue Water Recoveries. Rapidement, l’épave de l’avion avait été retrouvée au fond de la Manche, à une dizaine de kilomètres de l’île de Guernesey. A l’intérieur, un corps qui n’avait pas encore pu être identifié, en raison de sa forte détérioration. Mais c’est désormais chose faite… Comme le craignait la famille de l’attaquant italo-argentin, il s’agissait bel et bien de la dépouille d’Emiliano Sala, ont révélé les enquêteurs britanniques par communiqué.

Romina, la sœur d’Emiliano Sala, réagit à l’authentification de son corps
Désormais, plus aucun espoir n’est permis pour Romina Sala, la petite sœur du prodige du ballon rond. Elle, qui s’était montrée d’une détermination sans faille à le retrouver, prend peu à peu conscience qu’elle ne reverra plus jamais ce frère dont elle était si proche…

Quelques heures après l’annonce de la découverte de son corps, la jeune femme a ainsi tenu à adresser un émouvant hommage à Emiliano Sala. « Ton âme brillera pour toujours dans mon âme, illuminant ainsi le temps de mon existence. Je t’aime Tito », a-t-elle écrit en légende d’un cliché de l’attaquant. Une publication bouleversante, déjà likée près de 50 000 fois…

heures après l’annonce de la découverte de son corps, la jeune femme a ainsi tenu à adresser un émouvant hommage à Emiliano Sala. « Ton âme brillera pour toujours dans mon âme, illuminant ainsi le temps de mon existence. Je t’aime Tito », a-t-elle écrit en légende d’un cliché de l’attaquant. Une publication bouleversante, déjà likée près de 50 000 fois…

Le corps repêché est celui d’Emiliano Sala

Le corps repêché mercredi est celui d’Emiliano Sala, l’ex-attaquant du FC Nantes victime d’un accident d’avion le 21 janvier. L’Argentin avait 28 ans.

Il aura fallu trente-six heures pour que les autorités publiques anglaises en soient convaincues. Après des analyses corporelles, elles en sont arrivées à la conviction tard jeudi soir que le corps repêché au Nord de Guernesey mercredi matin était bien celui de l’Argentin Emiliano Sala. La fin d’un drame qui avait ému le monde du football et aura trouvé son origine dans la nuit du 21 janvier. Date à laquelle le buteur, à peine transféré à Cardiff, avait choisi, le temps de trois jours, de récupérer ses affaires nantaises et de saluer une dernière fois ses coéquipiers. Après avoir pris place dans un avion monomoteur avec son pilote David Ibbotson peu après 20 heures, l’Argentin ne réapparaîtra plus.

Le signal perdu une heure après le décollage, les recherches avaient commencé au large de Guernesey dans la nuit. Et auront duré, dans un premier temps, quatre jours. Après une interruption, elles auront été relancées grâce à la mise en place d’une cagnotte financée par des centaines d’anonymes et des footballeurs professionnels. Les équipes de David Mearns, en charge de cette nouvelle recherche, seront parvenues à localiser l’appareil en quelques heures dimanche matin. Avec un corps à l’intérieur. Mercredi, il a été repêché. Après l’avoir analysé à Dorset, le corps a été transporté ces dernières heures à Bournemouth.

Après des analyses, il a donc été identifié comme appartenant à Emiliano Sala. Dans les prochaines heures, alors que le corps de David Ibbotson n’a pas encore été retrouvé et que les autorités réfléchissaient encore à la perspective de remonter l’épave de l’avion, la police remettra la dépouille de l’ancien attaquant à sa famille. Qui souhaite organiser les obsèques dans les plus brefs délais en Argentine. Sala, arrivé en 2010 à Bordeaux puis passé par Orléans, Niort, Caen et enfin Nantes, avait 28 ans. L’Équipe présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches d’Emiliano Sala.

La triste réaction du père de Sala

Les autorités britanniques ont indiqué qu’un corps était visible dans l’avion retrouvé au fond de la Manche, qui transportait Emiliano Sala (28 ans).

Le père du buteur de Cardiff a affiché sa tristesse après cette annonce. «Nous avons appris la nouvelle, c’est quelque chose qu’on attendait depuis 14 ou 15 jours. Nos espoirs se sont maintenant envolés. Nous espérons juste qu’ils retrouveront les deux corps dans l’avion. Mais il n’y a rien d’autre à ajouter», a commenté Horacio Sala pour la chaîne de télévision argentine El Trece.

Foot : « On a obligé Emiliano Sala à monter dans l’avion »

Après plusieurs jours de recherches, l’avion qui transportait Emiliano Sala et David Ibbotson de Nantes à Cardiff le 21 janvier dernier a été localisé. La carcasse de l’appareil a été retrouvée au fond de la Manche avec un corps à l’intérieur. Ce dernier n’a pour l’instant pas encore été identifié.

Des terribles nouvelles qui laissent présager le pire. Suite à ces découvertes, les enquêteurs du bureau d’enquête Britannique sur les accidents aériens (AAIB) ont directement averti la famille du joueur. Mais certains proches de l’Argentin n’arrivent toujours pas à digérer cet accident survenu au-dessus de la Manche.

Son grand ami Maximiliano Duarte a même livré des confidences glaçantes et a dénoncé l’implication de certaines personnes dans la disparition d’Emiliano Sala. « Dans cette affaire, la grande vérité est qu’il existe un coupable. Car Emiliano n’a jamais décidé de monter dans ce petit avion. C’est le genre d’obligations qu’un joueur professionnel est contraint d’accepter. On a obligé Emi à monter dans cet avion », a ainsi déclaré l’ami de l’Argentin à la chaîne de télévision America Noticias.

Parmi les coupables, Maximiliano Duart pointe du doigt une personne en particulier, Willie McKay. L’agent de joueur avait pris en main l’organisation du trajet qui était censé amener Sala au Pays de Galles pour découvrir son nouveau club, Cardiff City.