Les coulisses du dernier Conseil des ministres: Macky offre un déjeuner d’adieu à ses ministres

Il est vraiment particulier le chef de l’Etat. Certains diraient élégant et hospitalier. Figurez-vous que pour le dernier Conseil des ministres de son septennat, «Niangal» a offert un déjeuner d’adieu à ses ministres. Un repas gargantuesque, selon nos informations.

Ce n’était pas une séance de remerciements, Macky a évoqué certains dossiers lors du Conseil

C’était certes le dernier Conseil du septennat, mais ce n’était pas juste un Conseil de remerciements et de félicitations. C’était une véritable séance de travail lors de laquelle des dossiers importants du pays ont été évoqués. La preuve, certains ministres (Sidiki Kaba, Amadou Bâ et Papa Abdoulaye Seck) ont évoqué des sujets liés à leur Département. Mieux, un projet de décret a été examiné et adopté. Il s’agit du projet de décret approuvant et rendant exécutoire le Plan Directeur d’Urbanisme de Dakar et ses environs horizon 2035.

jotaay.net

Réélu avec 58,26% à la tête du Sénégal, le président de la République Macky Sall s’apprête à prêter serment pour entamer son deuxième et dernier mandat. Hier, lors du dernier Conseil des ministres du septennat, le chef de l’État a donné ce qui devrait être ses dernières directives au gouvernement dirigé par le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne. Ce dernier ainsi que les membres du gouvernement se sont confondus en des remerciements à l’endroit du chef de l’État, qui leur a donné l’opportunité de servir la Nation.  

Alors que les questions vont bon train, notamment dans la majorité présidentielle : qui sort ? Qui arrive ? Ou encore qui reste ? La réponse se précise. Macky Sall a, en effet, réuni son gouvernement pour la dernière fois pour ce qui est de son septennat à la tête du Sénégal.  


LES DERNIERES DIRECTIVES DE MACKY A BOUN DIONNE


Il a ainsi donné ce qui devrait être ses dernières directives pour son septennat finissant. Après avoir remercié et félicité le Premier ministre et l’ensemble des ministres «pour leur engagement républicain et le travail remarquable accompli durant ces sept années», Macky Sall a rappelé que c’est grâce à l’action quotidienne des différents gouvernements et des ministres et de l’ensemble de leurs collaborateurs que les Sénégalais ont sanctionné positivement son bilan et lui ont renouvelé leur confiance. 
Il a tout de même magnifié particulièrement l’engagement et l’abnégation de ce dernier gouvernement «qui a parachevé ses ambitions du premier mandat, avec à sa tête le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne». 
À propos de sa très prochaine prestation de serment prévue le 2 avril 2019 au Centre des Expositions de Diamniadio, en présence, notamment, de nombreux invités chefs d’État et de gouvernement, Macky Sall recommande au gouvernement de prendre «toutes les dispositions pratiques adéquates en vue du bon déroulement de la cérémonie d’investiture et saisit cette occasion pour réitérer ses remerciements au peuple sénégalais pour sa confiance suprême renouvelée en son endroit». 


Mohammed Dionne remercie Macky et présente le Rapport général d’activités du gouvernement 2012-2019

De la même manière, le Premier ministre a adressé au chef de l’État ses remerciements et ceux de tous les membres du gouvernement pour la confiance placée en eux et l’honneur qu’il leur a fait de les avoir appelés à ses côtés pour servir la nation. 
Il a ensuite présenté le Rapport général d’activités du gouvernement 2012-2019, marqué par différentes réalisations. Parmi les réalisations mis en exergue : l’inclusion sociale, l’équité territoriale, les performances économiques, le développement de l’agriculture, le rattrapage infrastructurel, le renouveau des transports de masse, la hausse des investissements et la progression constante du budget national, la consolidation de l’État de droit, le développement des savoirs, ou encore l’autonomisation des jeunes et des femmes. 


Mame Mbaye Niang «serein»

Chez les ministres, le mot d’ordre semble être le même :  sérénité. Au micro de nos confrères de la Rts qui ont recueilli leurs impressions à la suite du Conseil, les membres du gouvernement ont tous ou presque dit la même chose. Pour le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang ,leur calme s’explique par la confiance que le peuple sénégalais place en eux, notamment en renouvelant le bail du président de la République. «Notre sérénité, on tire ça des dernières élections qui sanctionnent positivement le travail que le président de la République a eu à réaliser durant ce septennat». 

Seydou Guèye reconnaissant

L’autre mot que les ministres se sont passé : remerciements. Des remerciements à l’endroit du chef de l’État. «Il nous a permis de prendre part au premier conseil de 2012, mais aujourd’hui également, de prendre part à ce dernier conseil. Et une reconnaissance très grande au président de la République de nous avoir fait confiance», explique le ministre porte-parole du gouvernement Seydou Guèye.

Serigne Mbaye Thiam loue Macky

C’est aussi le cas pour le ministre de l’Éducation, Serigne Mbaye Thiam. «Nous avons eu la chance de l’accompagner durant tout son septennat et j’ai vu un homme profondément attaché au développement de son pays, à l’équité territoriale et au service des populations», a-t-il magnifié.


Aly Ngouille Ndiaye salue «la bonne dynamique»

Et puis, il y a ceux qui se sont remémoré le passé, le début l’aventure. C’est le cas du ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye. «Nous avons travaillé ensemble avec tous les Premiers ministres qui ont été désignés. D’abord, le Premier ministre Abdoul Mbaye, ensuite madame le Premier ministre Aminata Touré et Mahammed Boun Abdallah Dione. J’avoue sincèrement qu’avec ces trois Premiers ministres, nous avons travaillé ensemble dans une bonne dynamique», a-t-il dit.  


Omar Guèye parle de privilège, Mary Teuw Niane remercie

Alors que le ministre de la Pêche, lui, a choisi d’exalter le grand travailleur qui est le président de la République. «C’est un privilège, c’est un honneur d’avoir travaillé pendant sept ans aux côtés du Président Macky Sall qui a hissé le travail à un niveau sacerdotal», a dit Omar Guèye. Le ministre de l’Enseignement supérieur, Mary Teuw Niane aussi, indique : «il s’agit de le remercier très fortement de nous avoir donné l’opportunité de servir le Sénégal au plus haut niveau». 


Abdou Latif Coulibaly fier

Pendant ce temps, le ministre de la Culture a préféré dire sa fierté. «Évidemment, on ne peut que se sentir fier d’avoir été dans l’équipe qui a fait un très bon travail qui a été récompensé par les Sénégalais», a indiqué Abdou Latif Coulibaly. 


Souleymane Jules Diop «devoir accompli»

Pour le ministre en charge du Pudc, Souleymane Jules Diop, «un travail magnifique a été fait… Ce qui reste, c’est encore le sens du devoir accompli». 


Khoudia Mbaye : «continuer le chemin, avec ou sans nous»

Plus réaliste, Khoudia Mbaye laisse entendre que le dernier mot appartient au président de la République et à lui seul. «Je suis rassurée que le président de la République puisse continuer le chemin, avec ou sans nous», a dit le ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l’État.

Sidy Djimby NDAO 

Dernier Conseil des ministres : Les adieux de Macky à l’équipe de Dionne

C’était le dernier Conseil des ministres du septennat de Macky Sall. Pour l’ultime réunion hebdomadaire du gouvernement, ce mercredi 27 mars, le chef de l’État a « remerci(é) et félicit(é) le Premier ministre et l’ensemble des ministres pour leur engagement républicain et le travail remarquable accompli durant ces sept années ».

Selon le communiqué de la réunion du gouvernement, « le président de la République (a) rappell(é) que c’est grâce à l’action quotidienne des différents gouvernements et des ministres et de l’ensemble de leurs collaborateurs que les Sénégalais ont sanctionné positivement son bilan et lui ont renouvelé leur confiance ».

« À cet égard, rapporte la même source, le chef de l’État (a) magnifi(é) particulièrement l’engagement et l’abnégation de ce dernier gouvernement qui a parachevé ses ambitions du premier mandat, avec à sa tête le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne. »

Macky Sall a été réélu au premier tour le 24 février. Il prête serment le 2 avril prochain. S’ensuivra la formation du nouveau gouvernement. Le premier de son second mandat.

SENEWEB

Conseil des ministres d’adieu de Macky Sall ‘’nombreux départs’’

Le chef de l’Etat est à Dakar. Le prochain gouvernement va bientôt être connu, avec de nombreuses nouvelles têtes. 

DE RETOUR A DAKAR
Après un repos bien mérité, le chef de l’Etat est de retour, à Dakar. Le Président Macky Sall a foulé le sol sénégalais, dans la soirée d’hier, en toute discrétion. Il a pris ses quartiers dans sa résidence de Mermoz où il continue de peaufiner sa future équipe gouvernementale. Et le moins que l’on puisse dire, est que l’information est extrêmement bien verrouillée, en ce qui concerne les contours de ce futur gouvernement. Puisque le Président ne communique qu’avec un ‘’nombre très restreint de personnes’’, dit-on. Il compte maintenir cet isolement pour mettre le point final à sa liste. 

Mais, ce qui est sûr, c’est qu’il y aura de ‘’nombreux départs’’ parmi les ministres qui composent l’actuel gouvernement. Car le chef de l’Etat tient à ‘’promouvoir de nouvelles têtes, mais personne ne sait de qui il s’agit, ni à quels niveaux de responsabilités’’. Et si absolument rien ne filtre jusqu’ici, c’est parce que le président Sall est passé maitre dans l’art de verrouiller les informations. D’ailleurs, confie-t-on, en juillet 2014, Mahammed Boun Abdallah Dionne n’avait appris sa nomination au poste de Premier ministre qu’à 48 heures de l’annonce de la formation du gouvernement. C’est dire ! 

En outre, son ascension fulgurante jusqu’au sommet de l’Etat lui a permis d’en connaître les rouages. Son passage à la tête du ministère de l’Intérieur fait qu’il connait la valeur de l’information et l’usage qu’on peut en faire. Bien des nominations ont été torpillées, parce que, tout simplement, l’information a fuité. D’ailleurs, sur ce point, le Président Macky Sall est l’opposé de l’ex-président Abdoulaye Wade, qui se plaisait à laisser filtrer des pistes et profils dont la presse se faisait écho. Avec Macky Sall, plus de scoops ou très peu. 

Aujourd’hui, les plus hautes autorités sont à ce point frustrées de cette situation, qu’à défaut de ne pouvoir être édifiées sur leur sort, certaines se tournent vers nos chers marabouts, charlatans et autres diseurs de bonne aventure. Selon des sources bien informées, ceux-ci ont la cote, depuis la Présidentielle. Le nouveau gouvernement tardant à être connu, celle-ci ne faiblit pas et eux ne chôment pas. 

Conseil des ministres d’adieu de Macky I 

C’est dire que ça va dans tous les sens, avec des manœuvres souterraines qui n’ont pas trop de prise sur le « maître du jeu », qui a ses propres indicateurs et surtout ses renseignements de première main. En attendant, le Président va dérouler le dernier tapis rouge à l’actuelle équipe de Mahammed Boun Abdallah Dionne. Le dernier Conseil des ministres du septennat de Macky Sall aura en effet lieu, après demain mercredi. Un Conseil des ministres d’adieu. Celui-ci ne devrait pas tirer en longueur, dit-on. Ensuite suivra sa prestation de serment et la composition d’un nouveau gouvernement, avant le 4 avril. A suivre donc ! 

Gaston COLY (enquête)

Communiqué du Conseil des Ministres du 06 mars 2019

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 06 mars 2019 à 11 heures au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat présente ses meilleurs vœux à toute la Communauté chrétienne et prie avec l’ensemble de la Nation, en ce temps de Carême, période de dévotion et de ferveur religieuse, pour un Sénégal prospère et solidaire dans la paix.

Appréciant la proclamation officielle des résultats de l’élection présidentielle du 24 février 2019, marqués par l’élection, au premier tour, du Président Macky SALL, candidat de la Coalition BENNO BOKK YAAKAAR, avec 58, 26 % des suffrages exprimés, le Président de la République se félicite de la forte mobilisation des électeurs, avec un taux de participation de près de 67 %.

Poursuivant sa communication autour de la célébration de la Journée internationale de la femme, ce 08 mars 2019, le Chef de l’Etat remercie et félicite toutes les femmes du Sénégal et de la Diaspora tout en magnifiant leurs efforts inlassables, leurs contributions significatives au développement national et à la stabilité de notre société.

Dans ce contexte, le Président de la République salue, au nom de la Nation, la mémoire de Madame Maïmouna Ndongo Kane Magistrate émérite, ancienne Ministre, avocate remarquable de la cause des femmes, arrachée à notre affection vendredi 1 er mars 2019. Ainsi, le Chef de l’Etat présente ses condoléances les plus attristées à sa famille éplorée, à la Magistrature et aux femmes du Sénégal, suite à la disparition d’une militante exemplaire de la solidarité nationale et du Bien-être familial.

Par ailleurs, appréciant le développement de l’industrie cinématographique sénégalaise, le Président de la République salue la participation honorable du Sénégal à la 26 ème édition et à la célébration du 50 ème anniversaire du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO).


Dans ce cadre, le Chef de l’Etat félicite les cinéastes sénégalais, notamment les réalisatrices Angèle Assie Diabang et Khadidiatou Sow pour les distinctions spéciales obtenues lors de ce grand rendez- vous culturel africain.


A cet égard, rappelant l’impératif de produire le répertoire des films sénégalais et de veiller au repositionnement des Rencontres cinématographiques de Dakar (RECIDAK) dans l’agenda international du Cinéma, le Président de la République réaffirme son engagement à consolider la relance durable du cinéma sénégalais.


Enfin, suite au décès du regretté artiste, chanteur et compositeur de musique traditionnelle Saloum DIENG, le Chef de l’Etat a présenté ses sincères condoléances aux proches et amis du défunt, à toute la famille de la culture, avant de terminer sa communication sur le suivi de la coopération, des partenariats et son agenda
diplomatique.

Le Premier ministre a adressé au nom du Gouvernement ses vives félicitations et ses prières ardentes au Chef de l’Etat pour sa brillante réélection à l’issue du scrutin du 24 février 2019. Il a ensuite rendu compte de la coordination des activités gouvernementales.


Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation sous régionale, africaine et internationale.
Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture nationale et internationale.


Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et
adopté :

  • le projet de décret portant création de la réserve urbaine naturelle de la grande Niaye de Pikine.

Le Secrétaire Général du Gouvernement,

Porte-parole

Communiqué du Conseil des Ministres du 27 février 2019

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 27 février 2019 à 11 heures au Palais de la République.

Entamant sa communication autour de la bonne organisation de l’élection présidentielle
du 24 février 2019, le Chef de l’Etat adresse ses chaleureuses félicitations au Peuple et
aux électeurs sénégalais pour leur mobilisation massive et exceptionnelle, dans le calme
et la sérénité, à l’occasion du scrutin du 24 février 2019.

Le Président de la République adresse également ses félicitations au Gouvernement, au
ministre de l’Intérieur notamment, aux services de l’Etat, aux forces de défense et de
sécurité et à l’ensemble des acteurs du processus électoral qui ont permis, dans un
esprit constructif, et sous la supervision de la CENA et des observateurs nationaux et
internationaux, le déploiement optimal des opérations électorales, le bon déroulement de
la campagne ainsi que la parfaite tenue du scrutin.

A cet égard, le Chef de l’Etat magnifie encore une fois, la maturité du Peuple sénégalais,
la solidité et la transparence de notre système démocratique, de même que l’exemplarité
de notre administration électorale qui a démontré son professionnalisme, son impartialité
et son caractère républicain.

En outre, le Président de la République rappelle l’impératif de faire respecter toutes les
procédures prévues par les lois et règlements, notamment la Constitution et le Code
électoral, en vue de la proclamation des résultats provisoires et définitifs du scrutin de
l’élection du Président de la République par les commissions départementales et
nationale de recensement des votes, et le Conseil constitutionnel.

Par ailleurs, appréciant cette élection présidentielle comme une victoire du Peuple
sénégalais, le Chef de l’Etat indique qu’elle doit, plus que par le passé, raffermir l’Unité
nationale, rassembler toutes les sénégalaises et tous les sénégalais autour de l’essentiel,
consolider le rayonnement démocratique, la paix et la stabilité du pays à travers le sens
élevé des responsabilités des acteurs politiques et l’accélération du développement
économique, social, équitable et durable du Sénégal.

Dans ce cadre, le Chef de l’Etat réitère ses félicitations au Premier Ministre et à
l’ensemble du Gouvernement pour les réalisations du bilan et le travail exceptionnel
accompli afin de promouvoir le bien-être de nos compatriotes avec la matérialisation
intensive du Plan Sénégal Emergent (PSE).

Enfin, le Chef de l’Etat remercie et félicite toutes les populations ainsi que ses soutiens
politiques, qui l’ont accueilli avec générosité et enthousiasme durant son périple national
lors de la campagne.

Poursuivant sa communication autour de la préparation de l’entrée en fonction du
Président de la République élu, le Chef de l’Etat demande au Premier ministre de faire
prendre toutes les dispositions, en relation avec les services compétents de l’Etat, pour la
bonne préparation de l’installation du Président de la République élu à l’issue du scrutin
du 24 février 2019.

Le Chef de l’Etat a terminé sa communication sur son agenda et les préparatifs de la fête
du 4 avril 2019, marquant le 59 ème anniversaire de l’accession du Sénégal à la
souveraineté internationale.

Le Premier, après avoir salué l’exception sénégalaise et la maturité du peuple
sénégalais, a dressé au nom du Gouvernement ses chaleureuses félicitations au Chef de
l’Etat. Par ailleurs, se réjouissant du pilotage remarquable de tout le processus électoral,
il a apprécié la campagne faite de mesure et d’équilibre, de spontanéité et de générosité
dans l’effort du Chef de l’Etat qui a été à la rencontre des Sénégalaises et Sénégalais,
qui ont exprimé à travers leur vote, leur adhésion à son message d’avenir, conformément
au nouveau programme pour les cinq prochaines années.

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la
situation sous régionale, africaine et internationale.
Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture
économique nationale et internationale.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte du suivi de la
commercialisation arachidière et de la préparation de la campagne agricole.
Le Ministre de la Femme, de la Famille et Genre a fait une communication relative à la
préparation du 8 mars, journée internationale de la Femme.
Au titre des textes législatifs et règlementaires, le Président de la République a
promulgué :

– le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier l’Acte additionnel à
l’Accord de coopération inter-état portant sur le développement et l’exploitation des
réservoirs du Champ Grand-Tortue/Ahmeyim et relatif au régime fiscal et douanier
applicable aux sous-traitants entre la République islamique de Mauritanie et la
République du Sénégal, signé le 21 décembre 2018 à Nouakchott ;

– le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier le Millennium
challenge Compact entre la République du Sénégal agissant à travers le ministère
de l’Economie, des Finances et du Plan et les Etats-Unis d’Amérique agissant à
travers le Millenium Challenge Corporation, signé à Washington D.C., le 10
décembre 2018 ;

– le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier le Protocole portant
amendement de la Convention relative à l’aviation civile internationale, article 83 bis,
signé à Montréal, le 06 octobre 1980.

Le Secrétaire général du Gouvernement,

Porte-parole