Démission du gouvernement de Boune Abdallah Dionne

C’est le 27 mars prochain, qu’aura lieu le dernier conseil des ministres du gouvernement dirigé par Boune Abdallah Dionne. En ce jour, le traditionnel conseil des ministres du premier mandat de sept ans de Macky Sall à la tête du pays prendra fin.

Au sortir de cette rencontre, Macky Sall réélu, va s’atteler à la mise en place d’un nouveau gouvernement pour un mandat de cinq ans.

Et c’est après le serment qu’il va prêter le 2 avril 2019, que le candidat réélu à sa propre succession va dévoiler le nom de son tout nouveau chef de gouvernement, avant le choix des ministres qui vont le composer.

Déjà, des rumeurs ont fini de soutenir que «Boune Abdallah Dionne ne sera pas reconduit à son poste.

Succession de Dionne à la primature : Le Chef de l’Etat devant l’embarras du choix

Après la prestation de serment du Chef de l’Etat qui rempile à la tête  du pays pour un mandat de cinq ans, le successeur de Mouhamad Boune Abdallah Dionne sera connu sous peu. Mais face à une kyrielle de personnalités en lice, le président Macky se retrouve devant l’embarras du choix.

Le Chef de l’Etat Macky Sall ne sait plus où donner de la tête car il fait face à une pelle de plénipotentiaires aptes à pouvoir diriger la primature. Les profils sont bons et les expériences avérées  en termes de performances régaliennes et/ou politiques. Amadou Bâ est en tête de liste si Dionne n’est pas reconduit car il  a aidé le Chef de l’Etat à reconquérir Dakar lors du scrutin présidentiel. D’autres personnalités au background impressionnant émergent du lot. Mouhamadou Makhtar Cissé, Directeur Général Senelec connu pour son entregent et le travail extraordinaire qu’il abat dans sa boîte.

Aminata Touré qui a déjà connu la primature est au nombre des super cadres de l’Apr qui continue de prouver sa prégnance aussi bien dans le domaine politique qu’institutionnel. Alioune Badara Cissé le médiateur de la République est aussi dans le point de mire du Chef de l’Etat. Il est un cacique rompu à toutes les tâches régaliennes. Mountaga Sy le Directeur Général de l’Apix est dans le viseur du Chef. Il en est de même du Directeur Général du Port Autonome de Dakar, Aboubacar Sadikh Bèye qui est aussi  sur la liste.

Mais Mouhamad Boune Abdallah Dionne pourrait aussi être reconduit car il aura abattu un excellent travail à la tête de la primature. En tous les cas, le président Macky fait face à une infinité de choix pour son prochain chef du gouvernement qui sera connu dès après sa prestation de serment.

Audio : Oustaz Alioune Sall cogne Boun Abdallah Dionne sur ses 57%

Le dimanche 24 février 2019, les Sénégalais étaient appelés à élire leur Président pour les cinq (05) prochaines années. Après la fermeture des bureaux à partir 18h, le dépouillement des bulletins de vote permet à certains d’avoir les premières tendances. 

Les partis de l’opposition, réunis, ont tenu, à partir de 22h30, un point de presse, déclarant qu’un deuxième tour était inévitable. Une heure plus tard, la mouvance présidentielle, par la voix de leur directeur de campagne, Mahamad Boun Abdoalah Dionne, déclare son candidat Macky Sall vainqueur avec plus 57%. Une sortie malheureuse condamnée par l’opposition, la société…

Ce jeudi 28 février, à l’émission « Al Bidaya », Oustaz Alioune Sall face à Oustaz Mbacké Sylla, condamne les sorties des deux camps et avance que Mahamad Boune Abdoulah Dionne a failli.

Le Premier ministre Boun Abdallah Dionne annonce une victoire de Macky avec 57%

Le Premier ministre Mouhamed Boun Abdallah Dionne a annoncé à l’instant une victoire du candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) Macky Sall avec un pourcentage qu’il estime, selon les premières tendances, de 57%. « D’après les premiers résultats que nous avons à notre disposition, le Président Macky Sall est partout devant, sauf dans une seule région. Nos estimations tournent pour le moment à 57%.

En attendant que nos représentants nous reviennent demain avec d’autres chiffres », a-t-il dit sous les acclamations des militants venus en nombre au QG de l’APR.