King Fahd Palace : Révélations sur les rencontres secrètes tenues par les chefs d’État africains

Pour sa prestation de serment, le président de la république, Macky Sall, a invité une vingtaine de présidents, pour la plupart des africains. Entre séances de travail et réunions d’affaires à l’hôtel King Fahd Palace, ces chefs d’État ont profité de leur présence à Dakar pour finaliser des dossiers, nouer des partenariats ou faire des affaires.

Courus par les hommes d’affaires et autres courtiers politiques, ils ont parfois accordé de longues audiences à leurs visiteurs. Très sollicité, le président Alpha Condé a reçu beaucoup de sommités, notamment l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, et l’ancien premier ministre britannique, Tony Blair. Il a également reçu le président libérien, George Weah.

Le président de la RDC, Felix Tshisekedi, s’est longuement entretenu avec son homologue congolais, Denis Sassou Ngesso, ainsi que le patron du Fogeca, Amadou Diagne.

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a lui aussi enchaîner des rencontres avec des chefs d’Etats africain. Selon l’Obs, il a fait le tour de plusieurs suites présidentielles pour des séances de travail avec des hôtes de Macky.

All Stars Game de la NBA, 4 Sénégalais parmi les 15 africains…

Quinze jeunes africains dont 4 Sénégalais (une fille et 3 garçons) prennent part au « Global Game », un camp de basketball international organisé en marge du « All Stars Game » qui a débuté, ce vendredi, à Charlotte, Caroline du Nord (Etats-Unisd).

Ces 15 garçons et filles de 8 pays africains font partie d’un groupe de 63 jeunes joueurs venant de 31 pays du monde qui vont, sous la supervision de joueurs et joueuses NBA, pendant trois jours revoir leurs gammes et éventuellement taper dans l’œil des universités américaines pour une carrière sport-étude.

Les actuels joueurs de la NBA, Gorgui Dieng (Minnesota Timberwolves) et Joel Embiid (Philadelphie Sixters) qui prendront part au All Stars Game sont d’anciens pensionnaires de ce camp de basket qui se tient sur tous les continents. Les meilleurs éléments sont sélectionnés pour le Global Game.

Voici la liste des joueurs africains qui y participent ;

Filles :

Meriem Saadaoui (Algérie), Alexia Dizeko (Angola), Jana Abdullah (Egypte), Aminata Sangaré (Mali), Sabou Ndiaye Guèye (Sénégal), Paxixe Chana (Mozambique)

Garçons : 

Franck Ndjong (Cameroun), Aly Khalifa (Egypt), Oumar Ballo (Mali), Cliff Omoyuri (Nigéria), Chukwudalu Calistus (Nigéria), Joseph Nelly (Nigéria), Khalifa Diop (Sénégal), Amar Sylla (Sénégal), Mamadou Lamine Mbaye (Sénégal).

xibaaru

Ces «cracks» africains à la conquête de l’Europe

L’Afrique est un vivier inépuisable de jeunes talents. Comme presque chaque année, ils sont nombreux à se révéler dans les différents championnats euro-péens. Plusieurs se sont distingués cette saison dans leurs championnats et dans les Coupes européennes.

Achraf Hakimi
Néo-international marocain, Noussair Mazraoui est une des belles promesses de l’Ajax Amsterdam. À 21 ans, il s’est révélé cette année en Ligue des champions (UEFA), en inscrivant 2 buts en 6 matchs avec l’Ajax d’Amsterdam, prochain adversaire du Real Madrid en 8ème de finale, en février prochain.

Image associée

Achraf Hakimi, l’insatiable Lion de l’Atlas
Prêté 2 ans par le Real de Madrid à Dortmund en Bundesliga allemande, le jeune latéral international marocain, Achraf Hakimi (20 ans), qui a été désigné «meilleur espoir africain» 2018, a pris une nouvelle dimension. En 18 matchs toutes compétitions confon-dues cette saison avec Dortmund, le natif de Madrid a inscrit 1 but et distillé 6 passes décisives.

Sa valeur marchande est désormais estimée à 25 millions d’euros (16,3 milliards FCFA), selon transfertmark. Dortmund serait prêt à payer cette somme au Real Madrid pour garder cette pépite marocaine, qui fait du bien à l’équipe désormais leader de la Bundesliga avec 45 points, devant le grand Bayern (2ème, 39 pts), après 18 journées.

Ismaïla Sarr, le «poumon» de Rennes

Résultat de recherche d'images pour "Ismaila sarr"

Ultra-percutant, dribbleur et rapide, Ismaïla Sarr a le même profil que l’international français Ousmane Dembélé du FC Barcelone. À seulement 20 ans, le môme de Saint-Louis fait le bonheur du Stade Rennais, qualifié pour les 16èmes de finale de l’Europa League contre le Betis Séville. Le Lion du Sénégal a déjà inscrit 9 buts et distillé 6 passes décisives en 28 matchs toutes compétitions confondues cette saison. Il figure, aujourd’hui, sur les tablettes de plusieurs clubs européens, à l’image de Dortmund, Arsenal ou Crystal Palace, Sa valeur marchande serait estimée à 20 millions d’euros (13,2 milliards FCFA). Mais, les Rennais espèrent le garder encore longtemps.

Amadou Haïdara, le «génie» malien

Résultat de recherche d'images pour "Amadou Haïdara, le «génie» malien"

Seul Africain nommé dans le Top 10 des trophées Kopa et Golden Boys 2018, Amadou Haïdara s’est vu injustement recaler pour le titre de «meilleur espoir africain» par la CAF. Mais, le jeune milieu de terrain international malien de 20 ans, qui a longtemps agité le mercato d’hiver cette année, vient de déposer son baluchon au Red Bull Leipzig, pour 18 millions d’euros (11,8 milliards FCFA), afin de continuer sa progression. Selon son nouveau coach, Ralf Ran-gnick : «Il n’existe pas beaucoup de joueurs de son âge avec un potentiel aussi énorme. Il a toutes les qualités pour succéder à Naby Keita». Lors de la première partie de saison, il a inscrit 3 buts et distillé 6 passes décisives en 21 matchs toutes compétitions confondues avec Salzbourg.

Moussa Djénépo, le «monstre» du Standard

Résultat de recherche d'images pour "Moussa Djénépo, le «monstre» du Standard"


Révélé au tournoi UEMOA en 2017 alors qu’il n’évoluait qu’en 3ème division malienne au FC Malika, Moussa Djénépo, jeune milieu offensif excentré gauche ou droit, a atterri du côté du Standard de Liège. En Belgique, il n’a pas perdu du temps pour se faire remarquer puisqu’en peu de temps, il a gagné la confiance de tout le monde. Progressant au fil des matchs, il éblouit, séduit et fait chavirer de bonheur les supporters des Rouches, qui voient en lui un futur «Ballon d’Or africain».

Élu meilleur joueur malien en 2018, Moussa Djénépo a marqué 8 buts et offert 4 passes décisives en 28 matchs toutes compétitions confondues cette saison avec Liège, dont 3 en Europa League et un but d’anthologie face au FC Séville (1-0), lors de la 6ème et dernière journée.

Vidéo: Découvrez les noms des Lions de 2002 qui joueront le match de gala contre les Légendes Africaines

En marge du grand gala CAF Awards, qui se tiendra ce mardi 8 janvier 2019 au Centre international de conférence de Diamniadio, un match de « légendes » aura lieu ce lundi au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar (coup d’envoi à 18h). De très grands noms du football africains s’y sont donnés rendez-vous pour un match de gala qui opposera une sélection d’anciennes gloires du football sénégalais, principalement de la Génération 2002, à une autre d’anciennes grandes stars du football africain.

Voici les noms des Lions de 2002 qui joueront lundi le match de gala

4 africains parmi les 50 joueurs les plus décisifs de l’année 2018

L’année 2018 a connu son épilogue avec son lot de rebondissements pour la planète football. L’occasion également pour l’instance dirigeante du football africain de dévoiler les trois finalistes en lice pour remporter le prestigieux trophée du meilleur joueur africain de l’année. Si cela ne suffit pas toujours, les joueurs qui savent être décisifs ont toujours un argument de poids dans la course aux différentes récompenses. Voilà les ambassadeurs africains qui ont empilé des buts et des passes décisives sur le Vieux Continent et en sélections nationales.

Le moins qu’on puisse dire c’est que l’année 2018 a été celle des représentants africains. Dans des championnats dominés par des mastodontes, ils ont su tirer leur épingle du jeu au point de titiller les étoiles. Il s’agit bien évidemment des trois joueurs de Premier League qui ne se lâchent plus cette année, partageant podium après podium. S’en suit un gamin pétri de talent qui bouscule tous les codes cette année en la personne de Nicolas Pépé.

La Premier League en force…

Les joueurs africains ont marqué le football européen notamment la Premier League au fil du temps. Cette année également le duo d’attaquants de Liverpool accompagné par Aubame est entrain de perpétuer la tradition. D’ailleurs hormis une poignée de joueurs qui évoluent sur une autre galaxie (CR7, Messi et Suarez), personne n’est plus décisif que le pharon Mohamed Salah. L’égyptien a compilé autant des buts que des trophées individuels sur l’année sans oublier son altruisme – le penalty offert à Firmino en est l’exemple le plus éloquent. Auteur de 44 buts plus 17 passes décisives, il est le quatrième de ce classement à une unité de CR7 et Suarez. Une prouesse assez bluffante qui montre l’entendue de la saison monstrueuse réalisée par l’attaquant. On y retrouve également le gabonais Pierre-Eymerick Aubameyang qui marche sur l’eau en ce moment. Actuel meilleur buteur de la PL, il est l’auteur de stats hallucinantes cette année pour un bilan comptable de 26 buts et 7 passes décisives. Bilan qui le place à la 26 ème place.

Juste derrière Aubame vient l’ivoirien Nicolas Pepe qui grille la politesse aux plus grands, s’offrant une place de choix dans le gratin du football mondial. Étincelant cette saison, Pepe fait indéniablement parmi des joueurs les plus décisifs des cinq grands championnats européens. Il effectue une progression fulgurante qui l’amène naturellement à la 27 ème place dudit classement (25 buts et 8 passes décisives).

Pour fermer la marche, on retrouve l’attaquant sénégalais Sadio Mané qui n’est pas en marge. Membre important du trio des Reds, il a réalisé une année civile très correcte au niveau comptable. En effet, ses 23 buts et 5 p.d parlent éloquemment pour le canonnier sénégalais qui en plus adore joué les grands ces derniers temps.