Après deux journées folles d’inquiétude, l’élève en classe de 3ème, A.Mbaye âgée de 18 ans est finalement rentrée chez elle à bord d’un taxi, les habits déchirés, les jambes lacérées jusqu’à la plante des pieds par un objet tranchant. Selon la victime, elle se trouvait à Kounoune (Rufisque). Fort heureusement, les examens médicaux ont révélé que A.Mbaye n’a pas été violée par ses kidnappeurs. D’après sa mère Ndèye Fatou Bèye, « nous sommes dans un monde où ce n’est plus Dieu qui tue mais plutôt les gens ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *