(05 Photos) Ce que Macky Sall a dit à Dionne, la liste du nouveau gouvernement publiée, dans quelques heures

Le président de la République Macky Sall vient de reconduire Mahammed Boun Abdallah Dionne comme Premier ministre du gouvernement Macky 2. Il est aussi nommé cumulativement avec ses fonctions, ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence.  
La décision vient de tomber et le Premier ministre va incessamment démarrer les consultations pour la formation d’un nouveau gouvernement.

Mieux, Dione a encore pris du galon. Il va désormais assumer cumulativement avec les fonctions de ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République. En somme, le président de la République a renouvelé sa confiance à Mohamed Dione non sans lui demander de lui proposer une nouvelle équipe. Et, celui qui tient le manettes de la Primature de commencer les consultations. Et, aux dernières nouvelles, la liste du nouveau gouvernement sera connu dans les prochaines heures et publié dans le journal officiel.


Maxime Jean S. Ndiaye nommé ministre, Secrétaire général du gouvernement

Jusqu’ici Secrétaire général de la Présidence de la République du Sénégal, Maxime Jean Simon Ndiaye occupe désormais le poste de Ministre-Secrétaire général du gouvernement. Il remplace ainsi Seydou Gueye. L’annonce a été faite, ce samedi, par le Premier Ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne reconduit à son poste pour diriger le nouveau gouvernement du second mandat du Président de la République du Sénégal, Macky Sall.

Officiel : Macky supprime le poste de premier ministre

iGFM-(Dakar) Comme annoncé par la presse de ce matin, le chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall a supprimé le poste de premier ministre de l’architecture gouvernementale. « Le président de la République m’a demandé de préparer dans les jours à venir, au plutôt après la composition du gouvernement, de finaliser cette grande réforme pour aller vers le mieux d’Etat. et cette réforme passera par la suppression de l’échelon intermédiaire qui est le premier ministre » a déclaré Mahammad Boun Abdallah nouvellement reconduit au poste de premier ministre en attendant la phase de transition.

Macky va supprimer le poste de Premier ministre

Selon Le Quotidien, le Président Macky Sall va supprimer le poste de Premier ministre. Mais cette réforme n’est pas pour maintenant.

En effet, indique le journal, celle-ci sera conduite par le futur chef du gouvernement, dont l’identité devrait être connue ce samedi. Ce dernier est appelé, dès le prochain Conseil des ministres, à se pencher sur le projet avec son équipe avant de le soumettre à l’Assemblée nationale.

En cas d’adoption de la réforme par les députés, avance Le Quotidien, « le Pm qui sera nommé aujourd’hui devra alors rendre le tablier et laisser les membres du gouvernement rendre directement compte au président de la République ».

Le journal croit savoir que, dans son discours d’investiture, Macky Sall avait évoqué subtilement ce changement majeur au sommet de l’État. Selon Le Quotidien, en déclarant : « Je compte saisir l’Assemblée nationale afin qu’elle accompagne les changements dans la gouvernance de l’exécutif pour un meilleur suivi des politiques publiques », le chef de l’État parlait de cette réforme. 

Avant Macky Sall, Léopold Senghor et Abdou Diouf avaient supprimé le poste de Premier ministre. Le premier après la crise de 1962, avec l’éviction de Mamadou Dia, alors président du Conseil. Le second en 1983 avec le départ d’Habib Thiam, titulaire de la station.

Direct Diamniadio : Cérémonie de Prestation de Serment du Président Macky Sall

Le président de la République, Macky Sall, prête serment, ce mardi 02 avril, 
pour un second et dernier mandat de 5 ans, au Centre des expositions au Pôle urbain de Diamniadio, devant les sept (7) sages du Conseil constitutionnel.

En présence, entre autres, d’une vingtaine de chefs d’Etat et de Gouvernement…, Senego, au cœur de l’événement, vous fait vivre la cérémonie…

Regardez !

Gilets jaunes : retour de la violence dans les rues de Paris, la France au bord du gouffre !

Des manifestants ont saccagé et pillé des boutiques à Paris lors des manifestations des gilets jaunes ce week-end.

Le mouvement des gilets jaunes qui a commencé il y a quatre mois en France continue de dominer l’actualité du pays.

Les manifestations, au début pacifique, virent de plus en plus à l’affrontement entre forces de l’ordre et des individus qui en marge des marches occasionnent des casses.

La police a utilisé des canons à eau et des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Plus de 120 personnes ont été arrêtées selon plusieurs médias français.

Les protestations des gilets jaunes ont commencé au sujet de l’augmentation des taxes sur les carburants, mais elles se sont transformées depuis en une révolte plus large contre l’élite française.

Retour au PS : la réponse surprenante de Bamba Fall…

Bamba Fall est prêt à retourner au Parti Socialiste, après l’appel à des retrouvailles lancé hier, par le bureau politique du Parti. Il l’ a fait savoir sur les ondes de la Rfm.

«J’ai toujours revendiqué mon appartenance au parti socialiste. Je suis socialiste et je meurs socialiste.

Si le bureau politique a informé une volonté de retrouvailles, nous sommes prêts…Quand les conditions seront là, je suis prêt à retourner au parti socialiste « , a-t-il declaré.

Mamadou Ndoye reste convaincu que Macky Sall « fera un troisième mandat… »

« Pour le troisième mandat, Macky fera exactement comme l’histoire des 5 ans qui ont débouché sur sept (7)« , selon Mamadou Ndoye, dans les colonnes du journal « Les Echos ».

L’ancien Secrétaire général de la LD reste persuadé que Macky Sall fera un troisième mandat. Il considère aussi que le chef de l’Etat « n’a jamais pris la posture de président de la République et cette hauteur d’homme d’État« , concernant l’appel au dialogue.

« Sur le troisième mandat, ce sera exactement comme avec l’histoire des cinq (5) ans qui ont débouché sur sept (7). Sa Cour constitutionnelle lui dira, le moment venu, qu’il lui est bien possible, au regard de la loi, de le briguer« , explique-t-il la façon dont s’y prendra Macky Sall pour se représenter en 2024.

3e mandat : Mounirou Sy défend le ministre Ismaila Madior Fall et précise…

« C’est un faut débat, inopportun. Parce que le président n’a pas encore terminé son premier mandat« , a déclaré d’emblée Mounirou Sy qui était l’invité de l’émission Grand Jury, ce dimanche, à la Rfm.

Le constitutionnaliste informe qu’il y a le débat de 2011 que certains veulent restaurer. Or, il y a une différence de nature et de porté.

« La disposition de l’ancien article 27 disait que le mandat est de 5 ans, renouvelable une fois. Dans l’article 27 du nouveau code qui dit que nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutif« , a -t-il coupé court.

En ce qui concerne les propos de Ismaela Madior Fall, le conseiller du premier ministre, Mahammad Boune Abdalah Dione explique que les gens doivent comprendre le dédoublement du garde des sceaux.

Pour lui, « avant d’être ministre, il est débord enseignant » or, le en « principe » utilisé par le ministre est une expression très utilisée à l’ Université. Le mot peut même aller dans l’affirmation ou dans la confirmation.

A en croire le juriste, cette « principe » ne souffre d’aucune exception, d’autant plus qu’en 2016, au lendemain du référendum, M. Fall disait: « voici que le Sénégal renoue avec l’histoire des mandats en utilisant l’expression, ‘la close d’éternité’. Les mandats ne peuvent plus aller au delà de deux pour une personne.« 

Et pour terminer, il affirme que le président Macky Sall qui a été réélu est à son « second » mandat et non « deuxième« .