Madické Niang : «Tocc na Gossas, tocc Fatick, tocc Louga radiaax…»

Bluffé par la marée humaine qui l’a accueilli à Louga, Me Madické Niang dit qu’après avoir cassé la baraque à Gossas et Fatick, il a atteint le Graal dans la capitale du Ndiambour.

«Tocc na Gossas, tocc Fatick, tocc Louga radiaax», a-t-il scandé sous les vivats et acclamations de ses partisans.

Euphorique, il dira que ceux qu’on estampille propriétaires de Louga, à savoir Mamour Diallo et Moustapha Diop, devront passer par lui pour entrer dans la cité qui est déjà dans son escarcelle.

Vidéo-Me Madické Niang dans le fief du premier ministre: « Je me demande est ce que Boun Dionne est de Gossas ? »

Me Madické n’a pas raté le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne dans son fief. En campagne actuellement dans le pays, le leader de la coalition Madické 2019 a fait escale à Gossas où il a été accueilli par les populations.

«Je me demande est ce que Boun Dionne est de Gossas ? Il n’a rien fait pour vous, mais moi je vous promets de changer la ville une fois à la tête du pays», a-t-il réagi face à la foule venue l’accueillir.

Regardez

Sondage International Political Polls : Êtes vous d’avis ?

Un sondage de l’International Political Polls a prévu une victoire éclatante de Macky Sall au premier tour de la Présidentielle 2019,  avec un pourcentage de 61.86%, suivi de Ousmane Sonko 6.75%, Idrissa Seck 6.61%, Madické Niang, 3.92%, Issa Sall 3.51%.

Le score élevé accordé au président sortant, Macky Sall, inspire des doutes sur le caractère sérieux de ce sondage, notamment en l’analysant en fonction de la Présidentielle 2012 où il avait réuni 26,58% des voix, au premier tour et des Législatives 2017, où Bby avait eu 49.47% des voix. Comment donc expliquer ses 61.86% en 2019 ? La plupart des internautes se posent la question !

Idrissa Seck peut-il n’obtenir que 6.61% des voix, avec sa large coalition que la plupart des analystes accréditent d’un poids électoral qui peut et doit faire peur au pouvoir en place ? De même que Ousmane Sonko ?

Et comment Me Madické Niang, le dernier à se déclarer candidat, peut supplanter Issa Sall qui, avec  le dévouement de ses militants, pourrait faire la surprise, aux Législatives.

Bref autant de questions qui assoient la thèse de l’impertinence d’u tel sondage !

Tragédie de Tamba: « Bess dou niakk » indexe l’inconscience de certains politiciens….

Dans un communiqué, qui nous est parvenu, ce mercredi, les dirigeants de « Bess dou niakk » ont indiqué les prémices annonciatrices de cette période électorale lugubre, parsemée de mort étaient là, visibles à l’évidence. 

Les responsables de Bess Dou Niakk s’inclinant devant la mémoire des disparus, victimes de la violence insensée, instrumentalisée par des politiciens irresponsables, présentent à toutes les familles éplorées, à la jeunesse et à toute la nation leurs condoléances. Selon eux, les violences verbales annonçaient clairement des situations dangereuses, dont la tragédie de Tambacounda n’en est que l’illustration.

« Notre pays vient encore d’être déshonoré, par l’inconscience de certains politiciens incultes, qui devant leur incapacité d’endiguer, par un débat d’idées et un argumentaire soutenu, la grande déferlante verte de la « coalition du peuple » qui  porte le candidat du Pur à la présidentielle 2019, ont délibérément choisi la voie de la violence pour préserver leurs prébendes », ont mentionnés les dirigeants  du parti Bess Dou Niakk.

Après plusieurs provocations successives contre tous les candidats de l’opposition, et le blocage de la caravane du Pur à Kolda, ont-ils relevé, la tentative de guet-apens contre cette même caravane à Tamba a conduit à la mort d’un homme et déclenché un processus incontrôlé d’événements, avec deux autres morts parmi les assaillants, quatre véhicules de la caravane du Pur brûles, une intervention musclée…

Le candidat Madické Niang enflamme la toile: il lance le Hashtag #TwitterTodj, promet un Live s’il atteint 10 mille abonnés et…

Le candidat le plus « aimé » par les internautes à cette étape de la campagne électorale est sans doute Madické Niang avec ses vidéos et ses discours transformés en satire sur la toile. Certainement conscient de sa « nouvelle forme de popularité », le leader de la coalition Madické 2019, s’est lancé dans une quête d’abonnés en promettant à tous les internautes qui lui ont témoigné leur sympathie une vidéo « Live » de remerciement. Mais il y a une condition, il faut que « Tonton Madické » atteigne la barre des 10 mille followers (abonnés) sur le Réseaux social.

Wade a refusé l’appel téléphonique de Madické Niang et n’est pas prêt à le rencontrer (Responsable)

En meeting à Ziguinchor, hier dimanche, Madické Niang s’est dit disposé à voir Abdoulaye Wade, son ancien mentor, mais c’était sans compter la  hargne de ce dernier. 

Selon le chargé de Communication du Pds, « le vieux » n’a ni répondu à l’appel téléphonique de son ex-responsable libéral ni pris la décision de le rencontrer, comme l’ont attesté  certains médias lundi 11 février. 

« Une rencontre entre Madické Niang et Abdoulaye Wade n’est pas l’ordre du jour. C’est faux ! Ceux qui prétendent qu’il y’a eu une rencontre. Le vieux l’a refusé, il n’a pas répondu à son appel encore moins envisager une rencontre avec Madické  Niang », a déclaré  Mayoro Faye, joint par PressAfrik.

Présidentielle 2019 – Sondage International Political Poll : Découvrez les probabilités !

Macky Sall est sur la bonne voie pour remporter les élections de février 2019 au premier tour.

L’enquête que nous avons menée un mois avant les élections présidentielles sénégalaises de 2019 révèle que le président sortant Macky Sall a accru son avantage sur ses rivaux et qu’il devrait l’emporter au premier tour par une large majorité pour un second mandat à la présidence.

Cette enquête a été menée à la suite d’une procédure de parrainage qui a permis de réduire le nombre de candidats de 27 à une liste finale de 5. L’un des résultats évidents de ce processus a été la forte dérive des votes des candidats éliminés vers le président sortant Sall.

À l’approche des élections, les modalités de vote deviennent plus claires. Ousmane Sonko et Idrissa Seck sont dans une course serrée pour la deuxième place, chacun avec un peu plus de 6% des voix. Les deux derniers candidats, Issa Sall (du PUR) et Madické Niang, qui a lancé son propre mouvement après la rupture avec le PDS, obtiennent chacun environ 4% des voix.

Le président Macky Sall jouit d’un fort soutien tout au long de sa carrière. Néanmoins, les résultats de l’enquête fournissent des indications intéressantes.

Les principales tendances sont identifiées comme suit : Le président Sall bénéficie encore d’un très fort soutien de la part des populations rurales et d’âge moyen; Ousmane Sonko bénéficie d’une base de soutien solide dans les populations urbaines et en particulier auprès des jeunes et des femmes ; la popularité relative d’Idrissa Seck est surtout parmi les électeurs âgés.

Le nouveau venu Ousmane Sonko, a une avance serrée sur l’ancien et plus expérimenté Idrissa Seck, qui a perdu quelques voix ces derniers mois.

Ce rapport présente les résultats d’un sondage d’opinion réalisé 30 jours avant le jour du scrutin sur un échantillon de 2 900 adultes en âge de voter provenant des 14 régions administratives du Sénégal.

FIGURE 1 : Résultat National

FIGURE 2 – RÉSULTATS PAR RÉGION

FIGURE 3 – RÉSULTATS PAR GENRE

FIGURE 4 – RÉSULTATS PAR ÂGE

FIGURE 5 – RESULTATS PAR PROFESSION

En, il est important de préciser qu’il ne s’agit que d’un sondage. Les résultats que présente ces tableaux sont variables et peuvent basculer à tout moment.

Vidéo: « Je vais supprimer le Haut Conseil des Collectivités Territoriales… », dit Madické Niang

Pour son 7e jour de campagne électorale, le candidat  Madické Niang s’est déplacé à Kolda. Une foule nombreuse est venue à son encontre.

Il n’a pas raté la politique de Macky Sall notamment sur le volet éducatif, dans cette région qui comporte beaucoup d’abris provisoires.

Il a fait part de quelques points saillants de son programme.

Regardez!

La frustration Madické Niang, courtoisement éconduit, par le Khalife de Médina Gounas

Me Madické Niang avec sa coalition,  était à Médina Gounas pour sa campagne électorale. Et comme à l’accoutumé dans ses visites, il a tenu à rencontrer le khalife  de la localité, Thierno Tidiane Bâ

Arrivé ce vendredi à midi dans la localité de Médina Gounas, Madické et sa coalition n’ont pas pu rencontrer le Khalif , qui était leur a dit son proche entourage, en retraite et donc ne pouvait  sortir. À la place, ils ont été reçu par deux des  proches du marabout.  Une attitude  que la coalition Madické 2019 a compris autrement, l’interprétant comme un soutien du Khalife à Macky Sall pour fier cette situation.