Suite à l’invalidation de la candidature de la Khalifa Ababacar Sall par le Conseil constitutionnel, lundi, 13 janvier 2019, ses avocats avaient introduit un recours en procédure de référé au niveau de la Cour de justice de la CEDEAO.

Ce, jeudi 7 février 2019, la juridiction communautaire a entendu les parties sur les exceptions d’incompétence de ladite cour à connaître des demandes de Khalifa Ababacar Sall sur la recevabilité de la requête en référé. Après concertations, la Cour a annoncé qu’elle était bien compétente et que la requête était parfaitement recevable.

Cette même juridiction a ensuite entendu les parties sur l’opportunité de prendre ou non des mesures provisoires afin que l’ex-maire de Dakar détenu à Reubess, dans l’affaire dite de la caisse d’avance, puisse participer à la présidentielle de 2019. Et sur cette question la cour décide de mettre en délibéré demain-vendredi à 10 h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *