Pastef en deuil : La dame Maïmouna Diémé a rendu l’âme en fêtant la victoire de Ousmane Sonko

Pastef/Oussouye en deuil : La dame Maïmouna Diémé a rendu l’âme en fêtant la victoire de Ousmane Sonko

Le parti de la coalition Sonko président est en deuil. Maïmouna Diémé, militante très engagée du parti Pastef à Oussouye, a rendu l’âme hier nuit après avoir fêté la victoire de son leader dans le département de Oussouye. Elle est mariée et mère de 3 enfants. 
L’enterrement est prévu à Thionck Essyl son lieu d’origine…
dakaractu.com

Officiel: Les résultats globaux de Saint-Louis, Ziguinchor, Tamba, Linguère

Total inscrits: 118.302
Votants: 80186
Votants hors bureau originel: 2020
Enveloppes trouvées dans l’urne: 80.289
Bulletins nuls: 908
Souffrages valablement exprimés: 79.275
Ont obtenu:
BBY: 64.291 soit 81,10%
Idy 2019: 5857 soit 7,39%
Sonko: 5667 soit 7,15%
Madické Niang : 1858 soit 2,34%
El sall : 1602 soit 2,02 %

Département de Saint-Louis: Le candidat Macky Sall gagne avec un taux 57, 36%

A l’issue du recensement du vote et de l’analyse de l’ensemble des procès verbaux des bureaux de vote ouverts dans le département après le scrutin du 24 Février 2019, le candidat Macky Sall est déclaré largement vainqueur avec un taux de 57,36% selon les résultats publiés par le tribunal département de Saint-Louis. 
Dans les résultat publiés par l’instance compétente, le département de Saint-Louis a enregistré 16 2702 inscrits. 
Parmi ces inscrits 110 402 électeurs ont voté avec 693 builtins nuls. 
Le suffrage valablement exprimé s’élève à 109 455 votants. 
Le candidat Macky Sall vient en tête avec 62 788 voix soit 57,36%, le candidat Ousmane Sonko vient en deuxième position avec 18 632 voix soit 17, 02 %, suivi de Idrassa Seck avec 17 404 voix soit 15,90%, vient en suite Issa Sall avec 7 471 soit 6,83% et en fin Madické Niang avec 3160 voix soit 2,89%.

Ousmane Sonko remporte Ziguinchor avec une différence de 8.445 voix et 502 voix à Oussouye

Les résultats départementaux continuent de tomber. Le candidat de la coalition Sonko président absorbe les départements de Ziguinchor et de Oussouye. 
À Ziguinchor, sur 125.154 inscrits, 78.384 seulement ont voté, dont 77.622 suffrages valablement exprimés. Le candidat de la coalition Sonko président caracole en tête avec 41.291 voix. La coalition Benno bokk yaakaar quant à elle, obtient 32.846. Une différence de 8445 voix. 
Ousmane Sonko fait la razzia aussi dans le département d’Oussouye où Sonko obtient 9.209 voix contre 8.707 pour Macky Sall.

Présidentielle 2019 : Macky Sall gagne dans les départements de Nioro et Guinguinéo

Les résultats provisoires viennent de tomber dans les départements de Nioro et Guinguinéo. Ainsi, le président Macky Sall a raflé les différents lieux de vote de ces deux localités. 
À Nioro du Rip, sur un nombre de 93. 433 votants, ont obtenu Macky Sall 72. 552 voix, Idrissa Seck 7.522, Ousmane Sonko 10.141, El Hadj Issa Sall 1.507 et Madické Niang 1.265. 
S’agissant du département de Guinguinéo, avec 50.445 inscrits et 34.080 votants. Macky Sall a obtenu 21.723 voix, Idrissa Seck lui a 5 786, Ousmane Sonko 2.964, El Hadj Issa Sall 2 645 et Madické Niang 555 voix…
Présidentielle 2019 / Tamba : Macky mène le bal à Goudiry

Département de Goudiry 44.739 inscrits

Votants 28.746 
Nuls : 626 
Macky : 21.641 
Idy : 1.964 
Sonko : 3.514 
Madické : 303 
Issa Sall : 708

La cinglante réponse du Groupe Futurs Médias à Ousmane Sonko

« Ousmane Sonko a du mérite, il a gagné son bureau de vote, des centres à Ziguinchor et d’autres patelins. Bravo ! Mais, il ne s’entend pas parler le Sonko. Le ton haut, la colère noire, Ousmane Sonko accuse de façon légère le groupe Futurs Médias (GFM) de faire « le sale boulot ».

En wolof, il demande aux jeunes de prendre leurs responsabilités et de ne pas se faire « voler » leur avenir. Et d’aller dans ces médias pour manifester leur colère. Le monde découvre ainsi le vrai visage d’Ousmane Sonko, petit esprit revanchard et irresponsable comme jamais.

« Ousmane Sonko a du mérite, il a gagné son bureau de vote, des centres à Ziguinchor et d’autres patelins. Bravo ! Mais, il ne s’entend pas parler le Sonko. Le ton haut, la colère noire, Ousmane Sonko accuse de façon légère le groupe Futurs Médias (GFM) de faire « le sale boulot ».

En wolof, il demande aux jeunes de prendre leurs responsabilités et de ne pas se faire « voler » leur avenir. Et d’aller dans ces médias pour manifester leur colère. Le monde découvre ainsi le vrai visage d’Ousmane Sonko, petit esprit revanchard et irresponsable comme jamais.

Sonko vient de montrer qu’il n’a pas encore la maturité requise, ni les épaules larges, pour épurer son discours « haineux », proféré dans une langue vengeresse. Le candidat de Pastef a de quoi se gausser aujourd’hui de n’avoir pas obtenu des plus forts restes. Mais cela ne lui donne pas le droit d’insulter des pères et mères de famille, de mettre en doute le professionnalisme des agents de Futurs Médias.

Monsieur Ousmane Sonko, vous crachez du feu sur des gens que vous couvriez de fleurs il y a sous peu. Parce que ça ne vous arrange pas aujourd’hui, vous vous érigez en bien pensant, arborant un manichéisme de mauvaise foi, demandant à vos ouailles de brûler GFM qui a eu le seul tort de donner des résultats en direct.

Contredisez ces premières tendances, c’est votre droit. Mais n’incitez pas à la haine, ça ne vous grandit pas, ça ne vous honore pas. Vos adversaires ont dû se pincer pour le croire, tant ils ont été horripilés par ce discours au ras des pâquerettes sortis de votre bouche nauséeuse.

Mais le scandale dans tout ça, c’est que nos confrères de Walf Fadjri vous ont tendu le micro sans vous rabrouer et vous demander d’arrêter d’attaquer de façon indécente des confrères. Honte à vous !

Le Groupe Futurs Médias (GFM) va continuer de rayonner au Sénégal et d’être devant ses concurrents nonobstant votre bouche ensanglantée et vos insultes de bas étage.

Gfm fera face et ne reculera devant rien pour tenir tête aux imposteurs.

Groupe-Futurs-Medias« 

Touba : Deux membres de la coalition Idy 2019 arrêtés

Deux responsables de la coalition Idy 2019, Mor Gaye et Cheikhouna Lô, ont été placés en garde à vue à la brigade de la gendarmerie de Touba. Ils ont été interpellés au bureau de vote de Sicap Touba.

Selon Le Quotidien qui donne l’information, ils sont poursuivis pour complicité et usurpation d’identité. Cheikhouna Lô se serait servi de  la carte de mandataire de Mor Gaye, officiellement désigné par la coalition Idy 2019, pour se présenter au nom de ce dernier au bureau de vote Sicap Touba.

Les mis en cause seront déférés au parquet dans les prochains jours.

seneweb.com

La Cena «désavoue» le PM Abdallah Dionne

Dans un communique rendu public aujourd’hui, la Commission électorale nationale autonome (Cena) désavoue tous ceux qui donnent et qui seraient tentés de proclamer des résultats. C’est ce qu’on peut lire dans un communiqué dont IGFM a eu copie. « Aux termes de l’article L.86 du Code électoral, la proclamation provisoire des résultats intervient au plus tard à minuit le vendredi qui suit le scrutin », tandis que l’article LO.139 dispose : « Il revient au Conseil constitutionnel d’effectuer la proclamation définitive des résultats conformément aux dispositions de l’article 35 de la Constitution. En conséquence, la CENA, soucieuse de voir se prolonger l’atmosphère générale de calme, de paix et de sérénité qui a marqué le vote du dimanche 24 février 2019, appelle les candidats et leurs partisans, ainsi que les acteurs de la société civile et la population, à s’abstenir de faire une quelconque déclaration prématurée sur les résultats.» Une manière de dire que le Premier Ministre Boun Abdallah Dionne n’avait pas le droit de dire que «Le peuple a réélu Macky Sall au premier tour avec 57%.»

Par ailleurs, la Cena instance dirigée par le Président Doudou Ndir «rappelle qu’à l’issue du scrutin, les procès-verbaux des bureaux sont transmis à la Commission départementale de recensement des votes. Après avoir recensé tous les votes, celle-ci transmet son procès-verbal à la Commission nationale de recensement des votes, appelée à proclamer les résultats provisoires du scrutin.»

IGFM

RÉSULTATS GLOBAUX EN FRANCE: le candidat Ousmane Sonko a fait une grande percée

Les résultats continuent de tomber au Sénégal et dans la Diaspora. En France, le candidat Ousmane Sonko a fait une grande percée pour talonner de très près le président sortant, Macky Sall. Avec un total de 29 053 votants sur 61 613 inscrits, Macky Sall est arrivé en tête avec 14 2389 voix soit 49,2% des suffrages valablement exprimés, suivi par Sonko arrivé 2e avec 11576 voix, soit 40% des suffrages. Idrissa Seck, troisième, est loin derrière avec 2635 voix, soit 9,11%. Issa Sall (439 voix soit 1,52%) et Madické Niang (164 voix, soit 0,57%) ferment la marche.

la Commission de recensement des votes: dévoile Les résultats globaux , Bambey, Guédiawaye, Tamba

Département de Bambey : Résultats de la Commission de recensement des votes

Les résultats officiels provisoires du département de Bambey sont sortis. La commission départementale de recensement des votes de cette localité a procédé à la publication desdits résultats ce matin, confirmant les premières tendances qui ont donné Macky Sall gagnant.

Nombre d’inscrits : 113 441 
Nombre de votants : 72 175 
Nombre de bulletins nuls : 912 
Ont obtenus : 
Macky Sall : 38 625 
Idrissa Seck : 25 364 
Ousmane Sonko : 4679 
Madické Niang : 1539 
Issa Sall : 1125

les résultats du département de Guédiawaye
Les résultats de la commission départementale de recensement des votes a conféré la victoire à Macky Sall à Guédiawaye. En effet, les résultats se déroulent comme suit 
Nombre d’inscrit : 195 332 
Nombre de votants : 134 316 
Bulletin nul : 724 
Suffrage valablement exprimé :133 592 
BBY a obtenu : 65174 soit 48,78% 
Coalition Idy 2019 : 35646 voix 
Sonko Ousmane : 24243 voix 
Madické Niang : 1977 voix 
Issa Sall : 6552 voix

Département de Tamba: Macky Sall devance avec 76,23% des voix
Selon des résultats provisoires du département de Tamba disponibles à la préfecture, le candidat sortant Macky Sall a remporté avec un total de 76,23% des voix, suivi de Ousmane Sonko, 17,44%, Idrissa Seck 8,9%, Issa Sall, 1,82% et Madické Niang, 1,65%.

Sur les 64.939 suffrages valablement exprimées, la coalition Benno Bokk Yakaar qui porte le candidature de Macky Sall a obtenu 49.592, Ousmane Sonko, 11.323, Idrissa Seck 5.383 voix, El hdaji Issa Sall, 1.185; Madické Niang 1.072 voix.

Au Sénégal, près de 6,7 millions d’électeurs ont été appelés dimanche aux urnes pour un élire un président parmi les cinq en lisse.

MADICKÉ NIANG : « QU’IL LE VEUILLE OU PAS MACKY SERA AU SECOND TOUR »

Madické Niang a réagi à la suite des résultats provisoires publiés donnant Macky Sall, vainqueur au premier tour. Le candidat de « Madické2019 » a, dans une déclaration, sur Twitter, apporté son soutien à Idrissa Seck, arrivé, 2e dans les résultats. « Qu’il le veille ou pas, le candidat Macky Sall sera au deuxième tour. J’en appelle à la responsabilité du peuple Sénégalais. Je voudrais joindre mon soutien officiel à la candidature de Idrissa Seck, arrivé deuxième dans les résultats provisoires », indique-t-il.

Selon le camp présidentiel, Macky Sall a gagné le premier tour avec 57%. Ce que réfute l’opposition, notamment, Idrissa Seck et Ousmane Sonko qui ont animé une conférence de presse conjointe pour imposer à Macky Sall le deuxième tour. La déclaration complète de Madické Niang.

Chers compatriotes, l’heure est grave. Nous assistons actuellement à une tentative d’embuscade et de séquestration du suffrage des Sénégalais et d’une rétrogradation sans précédent de la démocratie Sénégalaise par le régime du Président sortant.

Le Candidat Macky Sall, dans sa boulimie du pouvoir concocte des manœuvres anti-démocratiques et malsaines pour soustraire frauduleusement les élections aux Sénégalais dès le premier tour, alors qu’un deuxième tour est plus qu’irréversible.(Part2) Qu’il le veille ou pas, le candidat Macky Sall sera au deuxième tour. J’en appelle à la responsabilité du peuple Sénégalais. Je voudrais joindre mon soutien officiel à la candidature de Idrissa Seck, arrivé deuxième dans les résultats provisoires. (Part3)

Le Sénégal a besoin de changement. Je suis pour ce changement. Unissons-nous contre ce forcing du régime qui peut compter ses jours au pouvoir et grelotte de peur. J’appelle l’ensemble de la Coalition Madické 2019, à faire bloc face à cela avec tact, intelligence et patriotisme.