Le leader du parti Rewni, Idrissa Seck, s’est rendu chez l’archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye. Une visite de courtoisie pour solliciter des prières afin de préserver la stabilité et la paix pour la Présidentielle du 24 février.

Dans le cadre des visites régulières que le leader de Rewmi effectue chez les différents chefs religieux, Idrissa Seck a rencontré hier, l’archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye. Cette visite s’inscrit dans le contexte de l’élection présidentielle du 21 février. «Cette visite s’inscrit dans le cadre des visites régulières que nous rendons aux différentes autorités religieuses du pays. Donc, nous sommes venus naturellement cette fois-ci, dans un contexte assez particulier, rencontrer l’archevêque de Dakar, pour solliciter d’abord, ses prières à l’occasion des prochaines échéances vers lesquelles nous allons, pour que la paix et la stabilité soient préservées.

Et que nos pensées et nos actions aillent en direction de servir le pays au mieux. Mais aussi, nous avons échangé sur les préoccupations des populations que naturellement, l’Eglise met un soin particulier à promouvoir auprès des dirigeants du pays. C’est le sens de cette visite», a déclaré le président de Rewmi, candidat à la Présidentielle du 24 février prochain. Et de poursuivre : ,,Je n’ai pas d’inquiétudes personnelles, niais nous savons que l’injustice et la non-transparence sont le facteur générateur de tensions et de violences.

Je pense que la stabilité et la sécurité du pays, une bonne administration et une Justice de qualité sont les tâches premières de tout Etat. Aujourd’hui, tout le pays est témoin des agressions particulière-ment graves (physiques et judiciaires) du pouvoir en direction des acteurs de l’opposition» ldrissa Seck est d’avis que les membres de l’opposition feront tout, en leur sein, pot sr hi préservation de la paix au Sénégal.

Et pour que le choix des citoyens ne soit ni altéré ni litlsilié ni entravé. Et selon lui, cela nécessite un processus électoral où la règle de droit sera garantie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *