Barthélémy Dias appelle le peuple sénégalais à la résistance nationale et avertit : « Qu’aucun sénégalais ne soit surpris dans 60 mois »

Résultats provisoires du scrutin du 24 février / Barthélémy Dias appelle le peuple sénégalais à la résistance nationale et avertit : « Qu’aucun sénégalais ne soit surpris dans 60 mois qu’il brigue un second mandat »

Les résultats provisoires tant attendus de l’élection présidentielle du dimanche 24 février 2019 par tous les sénégalais et la diaspora viennent de tomber. Après la guerre des chiffres, la commission nationale de recensement des votes avec à sa tête le juge Demba Kandji vient de donner les chiffres officiels issus des urnes au soir du 24.

Demba Kandji a proclamé une victoire du Président sortant avec 2.554.605 voix, soit un taux de 58,27% des suffrages valablement exprimés. Des chiffres rejetés avec la dernière énergie par Barthémély Dias qui considère que ces chiffres ne reflètent pas la réalité. « Il n’y a aucun intérêt à organiser des élections au Sénégal. Le mandat de certains magistrats a été prorogé et d’autres sont corrompus jusqu’à la moelle épinière », sabre le maire de Mermoz Sacré-Cœur. Avant d’avertir la population sénégalaise sur les conséquences de la sentence de la commission nationale de recensement des votes. « Ce mandat n’est pas le deuxième pour Macky Sall mais son premier de par la constitution en vigueur. Donc qu’aucun sénégalais ne soit surpris dans 60 mois qu’il brigue un second mandat ».

(08 Photos) Comment la Première Dame a réélu son mari

La Première Dame, Marieme Faye Sall a mouillé le maillot pour la réélection de son époux Macky Sall au premier tour.

Durant la campagne électorale, Marième  Faye Sall s’est oubliée pour réussir sa mission.

« Je me suis oubliée pour mon mari, car il lui faut réussir sa mission, et ceci grâce à l’aide de Dieu et au soutien de toute la population sénégalaise.
Avançons avec une valeur sûre, » a laissé entendre la Première Dame sur sa page Facebook.

Au Sénégal, le vote par affinité est une réalité. Et, Marième Faye Sall a mis en valeur son image pour obtenir des voix en faveur de son mari. Quoi qu’on puisse dire, beaucoup de Sénégalaises s’identifient  au profil de la Première Dame, la Sénegalité s’impose.

Macky Sall vient de rempoter la Présidentielle de 2019 avec 58, 27%, un pourcentage que la Première Dame a largement contribué. En images, la campagne de la Première Dame.

L’appel à la paix de Macky Sall à Idrissa Seck, Ousmane Sonko et Cie « Que le dialogue se renoue »

Les résultats provisoires livrés ce jeudi 28 février 2019 par le président de la commission nationale de recensement des votes, Demba Kandji, ont été favorables au candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar. Réagissant à la suite de la publication des résultats, Aminata Touré a fait une déclaration au nom du candidat Macky Sall. Affichant un large sourire, les mains en l’air et les poings fermés en signe de victoire, elle a déclaré d’emblée que Bby a raflé la mise. ‘’Nous avons gagné (…). Il (le président Macky Sall) recommande, après ces publications, que les acteurs puissent reconnaître ces résultats. Ils n’ont pas démérité. Après ces moments, il va falloir retourner au dialogue. Que le dialogue se renoue. Parce que c’est du dialogue dont se nourrit la démocratie sénégalaise. ‘’ 
Par ailleurs, l’ancien Premier ministre de se féliciter de la manière dont la présidentielle s’est tenue. ‘’Le Sénégal a su préserver son image. Aucune structure ne peut nous reprocher un manquement. Ce dont on se félicite, c’est que les votes se sont passés sans violence. La démocratie ne peut prospérer sans la paix’’, a-t-il dit.

(05 Photos) Les 4 candidats renoncent à tout recours devant le conseil constitutionnel

Aujourd’hui, la commission nationale de recensement des votes vient de publier un résultat qui rèflete parfaitement la commande du candidat sortant.
Nous rejetons fermement et sans aucune réserve ce résultat. Nous ne ferons aucun recours devant le conseil constitutionnel. 
Force est de constater que le candidat sortant a confisqué la volonté du peuple souverain et sera seul à assumer les conséquences face au peuple et à l’histoire. 
Nous exprimons toute notre gratitude et nos félicitations au peuple sénégalais qui a massivement exprimé son désir de changement dans la maturité, le calme et la paix.

Ont signé
Madické Niang
Issa Sall
Idrissa Seck
Ousmane Sonko