Arrivé à la place Faidherbe aux environs de 23h, Ousmane Sonko a été accueilli avec une « standing ovation ». Cette foule, essentiellement constituée de jeunes qui l’attendait, s’est mise debout à l’arrivé de son candidat.

Le temps de voir Sonko monter sur le podium érigé à l’occasion, les patriotes ont demandé à ce que la musique soit arrêtée. Pour ensemble chanter les sons composés pour la campagne, les mains en l’air.

Un tapis rouge déroulé, avec à gauche et à droite des femmes vêtues de longues robes blanches, avec ceintures vertes et foulards rouges (ou vice-versa). Et tout juste devant la scène, 4 signares.

Des applaudissements, et des cris de jeunes gens convaincus qu’ »Il est le changement » et qu’ »avec lui, une nouvelle ère commence. »

Dès son arrivée sur scène, Ousmane Sonko recevra deux cadeaux: un tableau sur lequel on peut voir la tête d’un poisson, offert par un guet-ndarien. Et une pirogue où est écrit « Ousmane Sonko« , remise par une jeune dame pour souhaiter la bienvenue à « ce fils de Saint-Louis« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *