Dans la sobriété et une organisation presque parfaite, le Président Macky Sall a procédé à l’inauguration de la Grande Mosquée de Pikine, vieille de 67 ans. L’occasion a donné lieu à la formulation, par l’Imam Ratib, de prières pour que le candidat rempile au soir du 24 février.

Résultat de recherche d'images pour "macky sall à la mosquée de pikine"

A l’image de Guédiawaye, il y a une semaine, Pikine a officiellement étrenné sa Grande Mosquée inaugurée par le Président Macky Sallqui a été accueilli par le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.

Image associée

Aussitôt après la prière, précédée par la lecture du «khatmul Qur’an» (Prières dites à la fin de chaque lecture intégrale du Saint Coran), l’Imam Ratib El Ousmane Diop a pris à témoins les fidèles pour se réjouir de l’acte posé par le chef de l’Etat : «Si tu passes la nuit chez quelqu’un qui, au réveil, te donne un petit-déjeuner royal. En milieu de matinée, il vous sert un déjeuner princier, il faut bien s’attendre, le soir, à un dîner copieux à même de vous rassasier pour plusieurs jours. Tu as prêté à Dieu un bon mouton de Tabaski, il vous paiera le graal de la Tamkharite et au moment opportun, au soir du 24 février 2019.

Résultat de recherche d'images pour "macky sall à la mosquée de pikine"

Pour ce bijou, qui rend encore beaucoup plus reduisant le visage de Pikine, tous ceux qui ont prié dans cette mosquée vont certainement formuler d’ardentes prières pour vous», s’est réjoui l’Imam après avoir fait part au Président de sa satisfaction à l’endroit de Thierno Ndome Bâ, à Awa Niang et à Abdoulaye Thimbo. Le premier magistrat de la ville de Pikine qui, à l’image de son collègue de Guédiawaye, capitalise les retombées sociales et morales de l’édifice, a adoubé le Président Sall en ces termes : «Même si c’est avec l’argent du contribuable et dans un contexte de précampagne électorale, il faut concéder au Président Macky Sall le mérite d’avoir réalisé ce que ses prédécesseurs n’ont pas pu faire, en permettant aux populations de Pikine de disposer de la 3e Grande mosquée du Sénégal dont la construction a nécessité un financement de 1,1 milliard de FCfa.

Résultat de recherche d'images pour "macky sall à la mosquée de pikine"

Avec toutes les réalisations qu’il a impulsées et la promesse de l’érection des cimetières de Pikine qui seront érigés dans la forêt clssée de Mbao, Pikine lui est grandement redevable.»

Résultat de recherche d'images pour "macky sall à la mosquée de pikine"

Démarrage imminent des travaux du cimetière de Pikine, du marché «Sandica» et de la maison de Serigne Touba
Visiblement satisfait de l’osmose entre le pouvoir temporel et celui spirituel, le Président Macky Sall a réitéré l’attention qu’il accorde au rayonnement des religions, avant d’annoncer d’autres réalisations : «Le Sénégal est un pays où la religion joue un rôle prépondérant de régulateur social et de moralisateur des mœurs et comportements.

C’est ce qui nous a amenés à impulser la construction de cet édifice dans le cadre d’un programme d’édification de mosquées dont sont bénéficiaires des localités telles que Guédiawaye, Kolda, Tambacounda et Fatick. Il n’y a que l’Etat qui a les moyens de faire de telles réalisations qui sont à ranger dans le registre de la nécessaire répartition des richesses. En dehors de l’érection du marché «Sandica» dont le financement est déjà acquis, j’ai instruit le maire de la ville de Pikine d’explorer les voies et moyens de la réalisation de la Maison de Serigne Touba qui est une doléance légitime de la communauté mouride et que nous avons le dessein honorifique de réaliser au plus vite pour tout ce que le fondateur du Mouridisme représente dans le monde musulman.

Pikine aura bientôt son cimetière dans la zone de celui des victimes du Joola», a promis Macky Sall, avant que Serigne Mansour Djamil ne prononce la prière de la fin, au nom de tous les foyers religieux du Sénégal fortement représentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *