Mbour – Mort d’un détenu à la Mac, ses camarades refusent de s’alimenter…

Louis Dieng a rendu l’âme dans la nuit du mardi 19 au mercredi 20 février, à la Maison d’arrêt et de correction de Mbour.

En détention préventive, sa mort serait due à une crise d’asthme aggravé par le surpeuplement carcéral.

La promiscuité est devenue virale à ladite Mac où des cellules de seulement 5m² prennent jusqu’à 87 détenus.

Une situation que dénoncent les pensionnaires de cette prison qui, depuis le décès de leur codétenu, refusent de s’alimenter, accusant l’administration pénitentiaire de non-assistance à personne en danger.

Décrit comme un détenu modèle, calme et passionné de lecture, Louis Dieng, originaire de Joal, était marié à une enseignante.

(33 Photos): La caravane de Ousmane Sonko à Mekhé, Tivaouane, Thies …

Le leader du Pastef, Ousmane Sonko, a fait une forte mobilisation à Ngaye Mékhé, Tivaouane, Thiès, entre autres localités. A la quête de voix, Sonko rassure avec ses messages. Le photographe de senego n’a pas lâché la caravane de la coalition « Sonko Président » durant tout son parcours.

Non Dame Babou, Sonko est bel et bien une chance historique pour le Sénégal*

Pour la première fois dans l’histoire du Sénégal un candidat antisysteme pourrait arriver au pouvoir. Combien d’entre nous étions surpris de constater que malgré son passage aux impôts et domaines, aucun cas de corruption n’a pu lui être imputé. Je me souviens encore lorsqu’un journaliste a demandé au ministre apériste de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye si c’est vrai qu’il avait demandé à un homme d’affaires d’accuser Sonko de corruption et que ce dernier aurait refusé, il n’a pas osé dire non. Sonko est un homme de vertu.

Au lycée Sonko était pareil. C’est un témoignage qui est revenu parmi ses anciens camarades et le récent témoignage de sa maman suffit à démontrer que Sonko, comme diraient les américains, preaches what he does. « Il fait ce quʼil dit » Le pouvoir en place a très tôt compris que la crédibilité de Sonko était sa force et ils ont tout fait.  Pour ce peuple sénégalais, le rendez-vous avec l’histoire aura bien lieu ce 24 février 2019 dès 8h.

Pour la première fois en Afrique, le Sénégal a la chance de ressusciter son image, sa crédibilité aux yeux du monde et rappeler que c’est un des symboles de la démocratie en Afrique. Souvenez-vous comment le peuple américain s’était déterminé à élire le candidat antisystème Barack Obama pour rappeler au monde que les EtatsUnis demeuraient la nation de la démocratie, de la liberté, des droits de l’homme. En élisant à sa tête le premier homme noir, alors que Le monde ne sʼy attendait pas, l’Amérique est remontée dans lʼestime du monde entier. La guerre en Irak, Guantanamo, toutes les formes d’oppression exercées par le régime de Bush ont été pardonnées parfois même oubliées par les peuples du monde sortis par millions accueillir Obama à chacun de ses passages. SONKO est ce héros, Sonko est cette chance que nous offre le bon Dieu de rappeler au monde le peuple fier et engagé que nous sommes et serons toujours. SONKO est celui que le bon Dieu avait préparé à incarner le leadership que nous attendons de notre leader en 2019 en faisant de lui l’antithèse de Macky Sall. Par respect pour le peuple Sonko s’est privé et s’est sacrifié. Par mépris pour le peuple Macky lui a tout volé avant de l’abandonner.

On a été naïf de penser que cet homme arrivé au pouvoir (…), avec la petite idée qu’il s’est faite du peuple en se donnant lʼaudace de tenter de se justifier (lui le candidat de la rupture) par le prétexte quʼil a bénéficié des largesses du Président Wade. Comment un homme de moins de 50 ans peut se laisser aller au point de servir une telle excuse à son peuple en sachant pertinemment que Wade n’est pas arrivé au pouvoir avec une fortune personnelle ? Et si tel était le cas pourquoi alors mettre à genoux une femme de plus de 90 ans en la faisant pleurer publiquement parce que son fils Khalifa Sall a été enfermé dans le cadre d’un procès politique, le plus précipité de l’histoire du Sénégal, pour la somme de 1 milliard et poussière ? Si tel était cas, avec quel cœur a t-il pu embastiller puis exiler pendant 6 ans le fils de son généreux donateur Abdoulaye Wade?

Macky n’incarne pas les valeurs sénégalaises et il n’a aucun respect pour ce peuple qui l’a élu. Comment au moment où le système éducatif est malade, des jeunes en grève de la faim pour réclamer leurs bourses et recrutements promis, les professeurs en grève pour dénoncer leurs conditions difficiles, au moment où le secteur de la santé au point mort, avec des médecins débordés par les accidents de la route et la vétusté ou lʼinsuffisance du plateau médical, de lʼabsence de radiothérapie pour soigner nos pauvres compatriotes atteints de cancer, peut- il, avec tant d’arrogance, sous ses pas de danse, annoncer qu’il va construire un nouveau palais à Diamniadio? Est-ce là encore une autre preuve que l’homme qui a enfermé plus dune trentaine dʼopposants, malgré les supplications de nos chefs religieux quʼil considère, cʼest vrai, comme des hommes ordinaires, est sous la pression de ses croyances mystiques ? Est ce que le Sénégal doit encore subir une telle folie après celles du Ter de plus dʼun milliards dʼeuros (sans compter les intérêts que la jeunes génération devra supporter) et du fameux marché de 50 000 lampadaires cédé dans la plus grande opacité à l’entreprise française Fonroche pour un coup de 87 millions d’euros et que le journaliste français annonçait sur France 2 comme étant, sans doute le plus gros chantier d’éclairage public solaire dans le monde?

Rappelons tout de même que ce contrat avait été offert au Président Macron durant sa visite africaine. Il faut quand même reconnaître à ce jeune président français de 40 ans son attachement à son secteur privé national qui l’accompagne partout et pour qui il est prêt à tout. Pendant ce temps le secteur privé sénégalais est à l’agonie et les sociétés sont nombreuses à mettre la clé sous la porte… Sous la pression de la concurrence déloyale que Macky Sall a installé au profit des entreprises étrangères. IL A OFFERT TOUTE NOTRE ECONOMIE AUX ETRANGERS. Cheikh Anta diop qui a lutté toute sa vie pour que l’africain soit fier de sa négritude doit se retourner dans sa tombe. Même Senghor n’était pas allé aussi loin.

Alors peuple sénégalais, nous faisons face à notre avenir. VOTONS SONKO pour montrer que le Sénégal reste le pionnier de la démocratie et que c’est chez nous que le premier président authentiquement antisystème sera élu.

Dakar : Le Padess à l’assaut de la pauvreté…

Pour la réduction de la pauvreté à Dakar, Sédhiou et Kolda, l’Etat du Sénégal, avec l’appui du Gouvernement Italien, a casqué 12 milliards FCfa. L’information a été donné hier, par la coordonnatrice, Aïssatou Ayo Diop. 

Présidant hier, avec l’adjoint du gouverneur de Dakar , un  atelier, Mme Diop déclare que l’objectif visé est de procéder au partage et à la validation du rapport issu de l’Etude diagnostic et de ciblage menée dans la région de Dakar, en vue de l’identification des groupes vulnérables et des familles pauvres, potentiels bénéficiaires de filets de protection sociale.

Ce, afin de susciter une meilleure appropriation des principaux résultats issue de cette étude menée dans les zones de concertation du programme par les différentes parties prenantes et autres acteurs clés du sous-développement social.

Aly Diouf défend le bilan de Macky Sall

Aly Diouf leader du mouvement  » Benno liguey Hlm »a tenu ce lundi 18 février un thé -débat devant les militants et sympathisants de la grande coalition Benno Bokk Yaakar. À cette occasion, l’ancien maire des HLM a défendu le bilan du président sortant. Et invite les Sénégalais à voter pour Macky Sall pour un second mandat.

À 3 jours du scrutin du 24 février, l’ancien maire des HLM, Aly Diouf a tenu un thé-débat  dans la commune des HLM. Cette rencontre d’échanges a pour objectif de mettre la lumière sur le bilan du président sortant, Macky Sall. Selon Mr Diouf, Macky Sall a fait des réalisations de haute envergure notamment avec le Train Express Rapide( Ter), Dakar Arena, Arène nationale… etc.

Devant les militants et sympathisants, l’ancien maire des HLM a aussi cité d’autres prouesses du Président sortant,il s’agit de la réalisation du pont de Farafégné, la Cmu, les bourses familiales et autres.Sur ce, il invite les Sénégalais à voter pour Macky Sall pour un second mandat. Ainsi, ladite rencontre était aussi servi de tribune au mouvement Benno liguey HLM son encrage dans le Benno Bokk Yaakar. Toutefois le leader du mouvement « Benno liguey HLM », de prier pour une présidentielle apaisée.

Présidentielle: Un second tour sans Macky Sall est-il envisageable ?

À quatre jours de l’élection présidentielle, dans les questions sur l’issue du scrutin, la plus récurrente porte sur l’éventualité d’un deuxième tour sans le candidat sortant.

Malgré le parrainage qui a recalé beaucoup de sérieux postulants à la Présidentielle, il reste toujours de grands adversaires au pouvoir sortant et qui, de l’avis de certains observateurs, seraient à même d’inquiéter le leader de Bby.

Idrissa Seck, avec sa large coalition, lestée de grands leaders de l’opposition, Khalifa Sall, Mamadou Diop Decroix, Abdoul Mbaye, Amsatou Sow Sidibé…, n’est-il pas renaît des cendres sous lesquelles il végétait depuis le Protocole de Rebeuss ? Toujours est-il qu »il semble avoir recouvré et une audience qui pourrait se transformer en suffrage exprimé.

Ousmane Sonko, qui porte l’espoir de beaucoup de jeunes, de Sénégalais de la diaspora, qui sont contre le système, distille un discours auquel semblent poreux nombre de citoyens naguère « dépolitisés » et qui accepte bien le modèle politique présenter par le jouvenceau de la scène politique qui est crédité à tort ou à raison, d’un lourd électorat ?

Issa Sall, la surprise des Législatives de 2017, ne peut-il pas réitérer son exploit ? La Pureté du discours du leader du Pur est un cheveu dans la soupe politique qui peut fausser beaucoup de pronostic. D’autant plus qu’on lui destine le vote moustarchidine et qui pourrait entraîner celui des autres jeunesses confrériques, en plus de celui très intéressants des séduits par la personnalité du pur informaticien.

Madické Niang, avec sa communication détonante qui séduit et la soft sérénité de son offre « Jamm ak Xéweul, en droite ligne du vouloir national de paix et de croissance, peut faire surprise. N’en déplaise à ses détracteurs qui le titille de comique.

Toutes choses qui fondent la pertinence de la question posée aux internautes sur l’éventualité d’un second tour sans le leader de Benno bokk yaakaar!

Qu’en pensez-vous? Vos commentaires peuvent diriger le vote de plusieurs indécis

Audio – Farba Senghor : « Macky va passer au premier tour avec 65 à 68% … »

L’ancien ministre-conseiller de Me Wade a maintenant choisi son candidat à la Présidentielle de dimanche. Macky Sall, comme Farba Senghor l’a longtemps dit, vaincra avec un large score.

Il a appris qu’il va soutenir Macky Sall pour que son village ait un représentant digne et à même de défendre ses intérêts. Il n’a pas manqué d’attribué à chacun des candidats un taux de suffrage.

« Macky Sall : 65 à 68%; Idrissa Seck : 13%; Ousmane Sonko 5% ; Issa Sall : 6% et Madické Niang chute de 8 à 2%, puisque c’est lui qui amuse la galerie .. »

Vidéo -Thiès : une fille agressée et violée par un conducteur de moto Jakarta…

Après le taximan tué par la jeune fille qu’il tentait de violer, un conducteur de moto Jakarta est sur la sellette.

Il a agressée ce mercredi, sur la route de Mbour, à hauteur de l’autoroute, M. Sy, une fille qui habite à la cité Senghor de Thiès.

Violée, la fille a été envoyée aux Urgences de l’hôpital Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès.

Paolo Maldini: « je vois le Sénégal aller très loin lors du mondial au Qatar »

Au cours d’une interview pour le média italien Mediaset, la légende italienne, Paolo Maldinni s’est exprimé sur la prochaine Coupe du monde en 2022 au Qatar. il a évalué les chances de l’Italie et il a mis en avant une sélection africaine qui l’impressionne actuellement: il s’agit du Sénégal.

« Le Sénégal est constitué d’une fabuleuse génération, si vous essayer de regarder à chaque poste, vous trouverez des phénomènes, je pense que le Sénégal à l’un des football les mieux structurés en Afrique.La génération actuelle est amenée par des joueurs de talents qui brillent au plus haut niveau tel que Sadio Mané, Keita Baldé, Kalidou Koulibaly, qui est pour moi le meilleur défenseur du monde en ce moment. il y a aussi Gana Gueye qui densifie à lui tout seul le milieu de terrain. Si à cela vous ajoutez de jeunes joueurs comme Ismaila Sarr et le jeune Moussa Wagué qui a un potentiel énorme, vous obtenez un cocktail d’exception qui peut tout faire exploser », a-t-il confié. 

L’ancien emblématique du Milan est aussi revenu sur le parcours des Lions à la dernière Coupe. Pour lui, les Lions pouvaient faire mieux :

« Lors du mondial russe les sénégalais avaient tout pour aller loin, mais le manque d’expérience leur à jouer un mauvais tour. Pour le prochain mondial, ils seront prêts car les joueurs cadres seront plus forts que jamais et les jeunes joueurs auront confirmé leur talent. Franchement, si la sélection arrive à travailler dans la cohésion et à se fixer de bons objectifs, je les vois aller très loin lors du mondial au Qatar et pourquoi pas soulever la coupe. Je suis persuadé qu’ils seront au même niveau que les plus grandes nations. »