La Boad décaisse 27 milliards pour le tronçon Dakar -Tivaouane-Saint-Louis

La Banque ouest africaine de développement (Boad) a accordé un prêt de 27,5 milliards de FCFA à l’Etat du Sénégal qui entre dans la réalisation du tronçon de l’autoroute Dakar – Saint-Louis appelée « La Côtière ». Ce financement servira à la construction du tronçon allant de Tivaouane Peulh à Tivaouane, long de 63 Km, a annoncé la Boad à l’issue de son 112e Conseil d’administration. « L’objectif global du projet est de favoriser le développement économique, particulièrement l’agriculture, la pêche et le tourisme dans la zone du projet », indique le communiqué.

La réduction du temps de parcours vers les grandes villes du littoral septentrional du Sénégal de 60% et celle des coûts d’exploitation des véhicules d’environ 80% à partir de la première année de mise en service sont, entre autres, les objectifs spécifiques. « La Côtière », d’un coût global de 240 milliards F CFA, est le prolongement de la VDN.

Salaire, prime: Voici les détails de l’offre du Real Madrid pour Sadio Mané.

Priorité de Zinedine Zidane avant son départ du banc du Real Madrid, Sadio Mané intéresse toujours la maison blanche. Le retour du technicien français a ravivé la flamme pour le sénégalais. Zidane voit en Sadio Mané un joueur capable d’apporter la profondeur et la vitesse sur les couloirs. Le Real est prêt à formuler une formuler de 90 millions d’euros selon plusieurs médias espagnols. Mais Liverpool qui a déniché un gardien en Italie veut du cash, et réclame 100 millions d’euros à prendre ou à laisser. Les deux parties pourraient trouver un accord, surtout que Sadio Mané a fait comprendre à sa direction que l’offre du Real l’intéressait.

Salaire de 10 millions d’euros / an

Pour le Daily Star, cette offre des Merengue ne devrait pas laisser insensibles les Reds, qui pourraient ainsi, selon le média britannique, empocher un bon paquet de millions dans l’affaire. Sadio Mané verrait ses émoluments passés du simple au triple, puisque le Real Madrid lui promet un salaire de 10 millions d’euros annuel (6,5 milliards) sans compter d’énormes primes. Sadio Mané signerait un contrat de 6 ans. Mais Liverpool n’entend pas libérer l’international sénégalais fer de lance de l’attaque des reds cette année.

Diario Goal pronostique que les négociations pourraient bientôt débuter. Toutefois, le Real espère un coup de pouce de Mané, qui devra demander à son club de le libérer comme l’avait fait à son temps Philippe Coutinho pour rejoindre le FC Barcelone.

IBRAHIMA /SENEGAL7

Le 21 mars 1991, 93 soldats sénégalais périssaient dans un accident d’avion

Le 21 mars 1991, 93 soldats sénégalais périssaient dans un accident d’avion au Yémen. Ils revenaient sur leur zone de déploiement, après le petit pèlerinage à la Mecque (Oumra), lorsque l’avion Hercule C 130 numéro 467 de l’armée de l’air saoudienne qui les ramenait s’est écrasé à proximité de la piste d’atterrissage. C’était dans la nuit du 21 mars 1991 à 4 heures 45 minutes.

Le choc et l’émotion que le drame avait suscité ont marqué à tout jamais l’esprit et le cœur de nombreux sénégalais. Ce fut une étape douloureuse dans la vie de toute la Nation. Elle s’est passée il y a maintenant 26 ans. Dans la nuit du 2 août 1990, en effet, l’armée irakienne envahit le Koweït. Au bout de 4 heures, le petit émirat est annexé par la redoutable armée de Saddam Hussein. Une semaine après, ce dernier proclame le Koweït dix-neuvième province de l’Irak. La communauté internationale, les Etats unis en tête, est choquée. Plusieurs Etats, sous le leadership des Usa, déclenchent l’opération «tempête du désert» avec un millier d’avions, des dizaines de milliers de tonnes d’explosifs et des milliards de dollars de matériels électroniques. L’armée sénégalaise est invitée à participer aux opérations. Le Général Mouhamadou Keïta est désigné pour commander le contingent Sénégalais au Koweït. Le 17 septembre 1990, le premier avion quitte le Sénégal. Le 2e avion décolle deux jours plus tard. Plus de 500 Jambars débarquent ainsi dans un Koweït secoué et endolori. «On appelle cette guerre, ‘‘The desert Storm’’. C’est à dire la tempête du désert. Saddam Hussein avait décidé que le Koweït devait être une province de l’Irak. Et pas un Etat indépendant. Malgré les avertissements de la communauté internationale, il a attaqué le Koweït. Puis, les pays qui ne le soutenaient pas, se sont portés volontaires pour assister matériellement ou humainement le Koweït. C’est dans ce cadre que le Sénégal s’est engagé. C’est ce qui a amené nos hommes sur ce champ de bataille», expliquait le lieutenant-colonel Mendicou Guèye conservateur du musée des forces armées, lors d’une visite guidée accordée à Seneweb. Les actions terrestres de la guerre du Golfe étant achevées, des soldats sénégalais décident de faire le petit pèlerinage à la Mecque (Oumra). Ils embarquent dans l’avion Hercule C 130 numéro 467 de l’armée de l’air saoudienne. C’est au retour sur leur zone de déploiement que l’avion qui les ramenait s’est écrasé à proximité de la piste d’atterrissage. Il est 4 heures 45 minutes, dans la nuit du 21 mars 1991. L’accident entraînera la mort de 93 militaires sénégalais dont 2 officiers et 6 membres de l’équipage saoudienne. Trois (3) soldats sénégalais ont survécu à l’accident avec, pour l’un, des brûlures sévères et pour les 2 autres, des fractures délicates.

Une tragédie ! Le Sénégal se réveille avec cette triste nouvelle, en ce mois de ramadan. L’émotion inonde tout le pays. La joie de nombreuses familles de soldats, qui attendaient heureux leur fils revenir du front, est stoppé net. Aujourd’hui, au musée des forces armées, situé près de l’ancien palais de Justice, le bloc des Madeleines, devenu le siège de la Douane Sénégalaise, c’est une salle spéciale qui est réservée à la guerre du Koweït et aux 93 Jambars disparus. Les photos de ces derniers y ont été affichées et le visage endolori du Koweit, à l’époque, avec ses puits de pétrole incendiés, ses immeubles détruits par les missiles et les moyens de communication coupés, ont été reconstitués en miniature. De nos jours, tout citoyen peut aller au musée des forces armées pour revisiter ce point douloureux de l’histoire militaire de notre pays.

PHOTOS-INCENDIE AU LYCÉE DE SANGALKAM

Incendie, ce jeudi matin, au lycée de Sangalkam à Rufisque. Le feu s’est déclaré au bureau du censeur vers 7 heures. Tout le matériel du bureau s’est consumé dont une partie des bulletins de notes des élèves. La gendarmerie qui s’est rendue sur les lieux a trouvé des traces de liquide inflammable sur les murs. Selon les premières thèses de l’enquête, l’incendie serait d’origine criminelle.

Terrain de 500 M2 saisi par la BHS: Pape Ndiaye Souaré pourrait retrouver son bien

Terrain de 500 M2 saisi par la BHS: Pape Ndiaye Souaré pourrait retrouver son bien
L’international sénégalais, Pape Ndiaye Souaré pourrait récupérer son terrain de 505 M2, sis au quartier chic des Almadies. En effet, « Les Echos », renseigne que le joueur de Chrystal Palace est en négociations avancées avec la Banque de l’habitat du Sénégal et pourrait avoir gain de cause. 
Pour rappel, la BHS a programmé la vente de ce terrain, le 9 avril prochain pour recouvrer des sommes impayées par le footballeur.

Expulsion de pêcheurs sénégalais : « On veut transférer la solution de nos problèmes à la Mauritanie »

Le Secrétaire général du Syndicat des travailleurs autonomes de la pêche est très remonté contre les autorités étatiques du Sénégal suite à l’expulsion de 12 mille pêcheurs de la Mauritanie. Moustapha Dieng, interrogé par Iradio, déplore le fait que les pêcheurs sénégalais soient laissés à eux-mêmes par les autorités sénégalaises. Qui, à son avis, ne posent aucun acte allant dans le sens de résoudre les difficultés auxquelles sont confrontées les professionnels de la pêche. « Cette décision n’est pas nouvelle dans la mesure où il y a deux ans, nous avons tous vu la Mauritanie refouler tous les pêcheurs étrangers sans exception. Aujourd’hui, ils nous ont accordés 400 licences de pêches pour 200 embarcations. Donc, ils voudraient, en dehors de ces 400 licences, que tous les pêcheurs quittent le territoire mauritanien », a expliqué Moustapha Dieng. Ce dernier semble ne pas comprendre la politique de la Mauritanie.

D’autant qu’une fois que les pêcheurs sont refoulés, ce sont les opérateurs mauritaniens eux-mêmes qui vont les rechercher. « Malheureusement aussi, les pêcheurs sénégalais ne peuvent pas rester au Sénégal parce que rien n’est fait pour eux. On veut transférer la solution de nos problèmes à la Mauritanie alors que c’est l’Etat du Sénégal qui doit prendre la responsabilité de s’enquérir de leurs problèmes et de trouver les solutions. Ce n’est pas la Mauritanie qui doit régler nos problèmes », a indiqué le secrétaire général du syndicat des pêcheurs.

A l’en croire, si les autorités sénégalaises ne prennent pas les choses en main, les expulsions ne connaîtront jamais une fin. « Je suis au regret de le dire mais on sera expulsé demain et après demain encore. Il appartient à notre Etat de trouver les solutions à nos problèmes », insiste-t-il. Avant de rappeler que la Mauritanie a pris une décision dans son code de la pêche. Laquelle indique clairement qu’« aucun étranger n’est autorisé à payer sur leur côte ».

Mort de Henry Diatta : Henriette sambou donne sa version

L’enquête sur la mort de l’instituteur Henry Diatta se poursuit. D’après la Radio Futur médias, la présumée meurtrière, Henriette Sambou, a reconnu les faits. Cependant, elle a avoué avoir accouru pour appeler les secours. Pour expliquer son geste, elle a laissé entendre que le défunt avait fini par l’énerver. Et c’est après moult avertissements, qu’elle lui a porté le coup fatal.

Selon la Rfm, elle pourrait bénéficier de circonstances atténuantes. Deson côté, le parquet n’a pas visé le meurtre. Actuellement, les prévenus attendent la désignation, par le tribunal, d’un juge d’instruction. C’est ce qui aurait retardé leur audition de ce mercredi. La Rfm renseigne que les prévenus, interpellés pour non assistance à une personne en danger, pourraient retrouver la liberté. Tout le contraire de la maman de la fille qui devrait répondre du chef d’accusation de vente illégale de boisson alcoolisée.

« Comment ces charlatans ont chipé plus de 100 millions à une dame aux Maristes » La femme Djinn, les Darkassé de Mbao

L’inspecteur » Ndoye Bane, habitué à faire des investigations sur les histoires rocambolesques d’escroquerie, nous raconte ici l’histoire d’une dame respectable qui habitait avec son fils aux Maristes et que ces charlatans ont escroquée dans un abus de confiance de plus de 100 millions de FCFA. Ces arnaqueurs ont d’abord soigné la maladie de la dame, avant de monter ensuite en puissance, en recommandant des sacrifices au coût énorme pour conjurer le sort de son fils qui avait une femme Djinn. Témoignage.

« C’est vraiment un vaste réseau complexe avec des scénarios extraordinaires qui continue de sévir au Sénégal. Et j’en parle depuis 2006 à Océan Fm et Walf Fadjri et aujourd’hui à Rfm. Mais, les Sénégalais sont têtus, cupides et n’écoutent jamais les conseils qu’on leur prodigue. 

« Un imam décédé a été piégé par ces charlatans » 

« Je vais vous faire une révélation. Il y a même un imam décédé qui était tombé dans le panneau. Ces charlatans avaient piégé et imam en lui faisant croire qu’il avait une épouse Djinn. Ils avaient même emmené cet imam dans un cimetière et une fille était sortie pour parler avec lui comme pour corroborer la thèse de djinn. 

Une dame aux Maristes arnaquée à plus de 100 millions 

« Il y a aussi une dame qui habitait les Maristes qui avait aussi été arnaquée par ces charlatans. Cette dame avait quatre enfants en Europe, mais, l’un habitait avec elle aux Maristes. Un jour, ces arnaqueurs avaient abordé le fils de cette femme et arrivés à la maison, ce dernier les avait présentés à la dame qui était alors malade. C’est là que ces gens ont donné un « médicament » mystique à la mère et à sa grande surprise, du sang était sorti de son corps et de ses pieds et, comme par enchantement, elle était guérie. Et c’est là qu’ils ont commencé à ourdir leur ruse en hypnotisant mystiquement d’abord la dame et son fils…et en expliquant ensuite que le fils de cette femme avait une épouse Djinn et qu’ils devaient faire des sacrifice sacrifices 11 chameaux à la frontière gambienne. 

La femme Djinn, les Darkassé de Mbao…. 

« Un jour, ces charlatans avaient même conduit la femme et son fils à Mbao vers les Darkassé, alors que l’autoroute à péage n’était pas alors construite. Et une fille vêtue de tout blanc, était apparue et ils avaient dit à la femme que c’était l’épouse djinn de son fils. Et cette dame qui prétendait être la femme djinn du garçon a ainsi recommandé des sacrifices à faire à la frontière gambienne. C’est ainsi que la dame a vidé tous ses comptes de plus de 100 millions avec l’argent que ses enfants lui envoyaient pour acheter des terrains. C’est à la fin que la dame m’a appelé pour se plaindre de cette arnaque et j’ai pu les infiltrer et appeler la police, car, ils arrêtaient cette bande, j’étais là. 

Ces « bandits » habitaient en face Yeungoulène 
Ils habitaient dans une chambre en face Yeungoulène où on avait retrouvé une valise verte que nos grand-mères appellent Gual. On y a trouvé des billets déchirés, des faux billets et vrais billets de banque. Quand ils te montrent cette valise, ils mettent à l’ouverture de la valise 5 millions de bons billets, mais, au fonds de la valise, il n’y a que des faux billets. C’est une histoire vraiment triste et cette dame a vraiment dilapidé tout l’argent que lui envoyaient ses enfants qui étaient en Europe. 

Leral.net 

Bus brûlé en Italie par Ousseynou Sy : voici les arguments brandis par son avocat

Hier mercredi, Ousseynou Sy a mis le feu dans un bus rempli d’écoliers à Milan, en Italie. Son avocat, Davide Lucchini, qui aura la tâche de le tirer d’affaire, a entrepris ses manœuvres pour défendre le Sénégalais. Pour lui, Ousseynou ne voulait blesser personne.

« Il ne voulait blesser personne. C’était un geste irréfléchi, il voulait faire un geste frappant pour attirer l’attention sur ce qui se passe en matière de politique migratoire. Ousseynou Sy est un homme exaspéré qui ne partage pas les politiques d’immigration restrictives, dont la dernière en date est le refus des autorités italiennes d’accueillir les migrants sur les côtes siciliennes. Il n’a jamais prétendu être victime de racisme, il est athée et n’a aucun supposé lien avec le terrorisme », explique-t-il, rapporte storie.caffeinamagazine.it.

Pour l’avocat, il n’y a aucune intention meurtrière telle que reconnue lors de l’interrogatoire qui s’est déroulée, hier mercredi, en fin d’après-midi, devant les procureurs Luca Poniz et Alberto Nobili (responsable du pool anti-terroriste).
SENENEWS

Ouly Diop a reçu ses 9 millions de francs CFA

Ce post pour vous rendre compte en toute transparence de toutes les actions qui seront menées pour Ouly Diop :

Version courte :
25aa Ouly Diop vient de percevoir plus de 7 millions de francs CFA (06 PHOTOS) 765. 219 ont été collectée au Sénégal via mobile money (OM & wari) 122.920 pour des condiments acheminé chez Oly Diop à kaolack
25aa Ouly Diop vient de percevoir plus de 7 millions de francs CFA (06 PHOTOS) 500.000 remis pour ces besoins ponctuels
25aa Ouly Diop vient de percevoir plus de 7 millions de francs CFA (06 PHOTOS) 120.000 remis pour son regime specifique & sa mrise en charge sanitaire d’urgence
Le reste, un peu plus de 20.000 fcfa en frais de retrait OM

12.030 euro collectés sur leetchi, virement en instance par leetchi validé le 20 mars 2019 à recevoir 11681 à Paris. Montant à virer sur un compte au Sénégal au nom de Oly Diop.

CETTE CAGNOTTE EN LIGNE N’EST LIÉE À AUCUNE AUTRE ENTRÉE OU INITIATIVE POSTÉE SUR INTERNET OÙ EN OFFLINE ET DÉDIÉE À OLY DIOP

Version détaillée :

25aa Ouly Diop vient de percevoir plus de 7 millions de francs CFA (06 PHOTOS)Comme annoncé, le Leetchi a été définitivement clôturé le 11 mars à 14:49 heure de Paris avec la somme de 12.030,5€.

25aa Ouly Diop vient de percevoir plus de 7 millions de francs CFA (06 PHOTOS)Leetchi prend une commission de 2,9%.
Leetchi : 12.030,5€
Frais Leetchi (2,9%): 348,88€
Virement effectif qui va tomber sur le compte : 11.681,62 €.
Les justificatifs sur les photos.

25aa Ouly Diop vient de percevoir plus de 7 millions de francs CFA (06 PHOTOS)L’intégralité des 11.681,62€ vont être virés sur le compte personnel de l’initiateur de la cagnotte @c_moustaph (sur twitter) puis charge à lui de le virer sur le compte au Sénégal créé pour Oly Diop
#PS: veuillez notez que la demande de virement a été faite depuis mercredi 15 mars. Leetchi dans ses procédures de verifications n’a validé la demande de virement que le lundi 20 mars en après-midi.

A lire aussi: Dette de 5 milliards : Cheikh Amar s’est rendu chez Me Wade
25aa Ouly Diop vient de percevoir plus de 7 millions de francs CFA (06 PHOTOS) Le virement a été après envoie de justification validée par leetchi est est en instance de dépôt sur le compte pré-cité

25aa Ouly Diop vient de percevoir plus de 7 millions de francs CFA (06 PHOTOS) Au Sénégal la somme de 765.219 fcfa a été collectée via Orange Money & Wari sur les 4 numeros de téléphone proposé par des membres du groupes à Dakar

25aa Ouly Diop vient de percevoir plus de 7 millions de francs CFA (06 PHOTOS) Le vendredi 15 les personnes initiatrice de la cagnotte à Dakar sont allées voir Ouli Diop à Kaolack et lui ont remis : 620.000 fcfa reparti comme suit :
-500.000 fcfa en cash
-120.000 fcfa pour achat de légumineuses & d’équipements électroniques de suivi sanitaire sur recommendation du médecin qui accompagnait l’equipe
-les 122.920 ayant servi pour l’achat de denrées alimentaires
-le reste en frais de retrait OM

Un compte bancaire au Senegal sera ouvert pour la cause au nom de Oly Diop dans les plus brefs délais pour recevoir les fonds et nous permettre de vous rendre compte de ce qui a été fait avec vos dons.

25aa Ouly Diop vient de percevoir plus de 7 millions de francs CFA (06 PHOTOS)Pieces jointes :

-La screenshot attestant que Leetchi a bien enregistré la demande de virement.
Le screenshot attestant que Leetchi a validé la demande de virement
-La photo de reçu des achats
-La photo de l’equipe à kaolack chez Oly Diop